nouvelle calédonie
info locale

Le Kaneka sous toutes ses coutures

musique
Kaneka all stard
Dick et Hnatr, accompagnés de leurs enfants sur scène. ©Jeannette Peteisi
Dick et Hnatr de Maré, Vamaley de Voh et Fedyz de Lifou…. Les grands noms du Kaneka étaient réunis samedi soir, sur la scène d’un  Café Mouv’ plein à craquer, pour révéler toute la diversité de ce courant musical. 
Les trois têtes d’affiches ont mis le feu au Café Mouv pour ce « Kaneka all stars . C’est le plus jeune, Ferdinand Waikata, plus connu sous son nom de scène Fedyz, qui a fait l’ouverture. Il a décidé de jouer ses plus grands succès. Ces morceaux, « ce sont des souvenirs, des sensations, ce sont des choses uniques que l’on peut retrouver sur scène ». Il y a une « joie qui se dégage, on est dans une autre dimension », se réjouit le chanteur qui recherche sur scène à « ressentir la même chose que le public ».
Fediz
 

Un message artistique et politique

Vamaley a ensuite pris la relève. Cela fait bien dix ans ans que la formation de Voh ne produit plus d’album et malgré tout,  le groupe continue de plaire. « On ne fait pas de la musique pour vivre. On fait de la musique par besoin de propager quelque chose », estime Jean-Claude Ouedoy, le chanteur du groupe pour qui la musique délivre un « message à la fois artistique et politique ».
Vamaley
©Jeannette Peteisi
 

Une musique identitaire

Enfin, Dick et Hnatr ont clôturé la soirée. Si le couple a sorti son dernier album en juillet, cela fait quatre ans qu’il ne se produit plus sur les grandes scènes. Le temps de s’occuper des enfants qui aujourd’hui ont rejoint leurs parents dans cette aventure musicale. Pour Hnatr Buama, le Kaneka est avant tout une « musique identitaire qui définit la personne (qui l’interprète) ». »Tu chantes ta culture, tes valeurs, ta coutume. »
Hier soir, ces trois têtes d’affiche ont mis en lumière toute la diversité du Kaneka pendant ce concert. Ils ont su démontrer que malgré les années, leur son est resté indémodable auprès du public qui n’a pas hésité à participer au show avec les artistes. « Si la société kanak évolue, le Kaneka évoluera avec », considère Hnatr Buama. A l’image du reggae en Jamaïque, la chanteuse espère que « le Kaneka franchira les frontières de la Calédonie », porté par des hommes et des femmes « enracinés dans leur culture et ouverts à la modernité »

A écouter, le reportage en musique de Jeannette Peteisi

Kaneka all stars


Caroline Antic-Martin et Patrick Nicar ont assisté aux balances de Dick et Hnatr
©nouvellecaledonie
Publicité