publicité

Le Kea Trader peu à peu vidé des «débris flottants potentiels»

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Depuis le début du mois, les équipes de la compagnie Shanghai Salvage ont pu monter de nombreuses fois à bord du Kea Trader, signale le haut-commissaire dans un point de situation consacré ce vendredi soir au porte-conteneurs échoué. Onze missions, qui ont permis de collecter «9,5 tonnes de débris flottants potentiels, issus de la cale numéro 1 ou des aménagements de la partie arrière» et «2,3 mètres cubes d'eaux polluées».

La cale numéro un du Kea Trader le 13 juin. © SSC
© SSC La cale numéro un du Kea Trader le 13 juin.

Reste à gérer les éléments immergés

Concernant les débris sous l'eau, la façon de procéder à leur récupération serait «encore en cours de validation, en fonction de leur nature et de leur poids, mais devrait pouvoir débuter rapidement», selon ce communiqué signé de Thierry Lataste. Le Kea Trader git aujourd'hui en deux parties bien distinctes sur le récif Durand, sous surveillance de plusieurs bâtiments et de drones. 1 529 651 486

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play