Kite Foil, le Calédonien Titouan Galéa double vice champion de France 2016

sportncla1ère
Le podium Du Engie Kite Tour 2016, 1er Philippe Axmann, 2e Titouan Galéa, 3e Théo de Ramecourt
Le podium Du Engie Kite Tour 2016, 1er Philippe Axmann, 2e Titouan Galéa, 3e Théo de Ramecourt
Le Calédonien Titouan Galéa disputait tout ce week-end (6 au 9 octobre) la finale du Engie Kite Tour 2016. Sur la plage de L'Almanarre (presqu'île de Giens - var), le titre lui échappe pour un souffle (0,01 points d'écart) face à Philippe Axmann, le champion 2015 en titre.
Deux compétitions en une étaient organisées lors de cette ultime étape du circuit francais 2016 de kite foil. Une partie des régates comptait pour le championnat de France 2016 et les autres pour la 4e et dernière étape du Engie Kite Tour.  Le Calédonien Titouan Galéa (sociétaire de l'ANG section ASPTT) se présentait en tête du circuit avant la dernière étape de l'Almanarre. Seul le métropolitain Philippe Axmann pouvait lui disputer la victoire au classement général. Mais Titouan Galéa a sans doute perdu de l'énergie en se battant sur les deux compétitions, chose que n'a pas fait Philippe Axmann, seulement engagé sur le Engie Kite Tour.

0,01 points d'écart pour la victoire.
La victoire s'est jouée d'un souffle favorable à Philippe Axmann. Le classement de la compétition se jouant sur le cumul des points des 4 épreuves de l'année, la victoire s'est faite sur la plus petite des marges possibles. 2597,36 points pour Titouan Galéa contre 2597,37 points pour Philippe Axmann. Le nouveau champion 2016 conserve donc son titre acquis en 2015 au terme d'un final haletant.

Titouan Galéa (n7) devant Maxime Nocher (n°42)
Titouan Galéa (n7) devant Maxime Nocher (n°42) ©421 sport
Dans les régates du championnat de France, la course s'est pratiquement résumée à un duel entre le Francais Axel Mazella et le Monégasque Maxime Nocher. Ils finissent  tout deux avec 6 victoires. Seul Titouan Galéa leur contestera leur suprématie en remportant la 1ere manche, mais il sera le seul à pouvoir se mesurer aux deux champions durant toute la compétition. Aux final, Maxime Nocher, le champion du monde IKA 2016, ne pouvant prétendre à être classé à cause de sa nationalité monégasque, Titouan Galéa accède donc à la 2e place et devient vice-champion de France 2016 catégorie élite. Pas si mal pour une 1ere participation à la compétition.
Prochain rendez-vous, la finale  du Tour International IKA (International Kitesurf Association), la Goldcup au Qatar, en présence des meilleurs mondiaux du 15 au 19 novembre.