L'ACAPA prépare activement sa kermesse

société
ACAPA kermesse
A la kermesse de l'Acapa. ©NC la 1ère / Malia Noukouan
Les personnes âgées de l’ACAPA préparent leur kermesse de dimanche. Les papis et mamies ont démarré cette journée de samedi sur les chapeaux de roues. Tout doit être prêt pour le jour J, et entre l’installation des stands et la restauration, on ne chôme pas au Faubourg Blanchot…  
Au Faubourg Blanchot, les papis et mamies s’activent. Tandis que les uns installent les stands à l’extérieur, les autres s’affairent à l’intérieur. Mais cette kermesse, les membres de l’ACAPA la préparent depuis plusieurs mois déjà. C’est le rendez-vous annuel le plus important alors chaque détail compte pour les seniors. Dans la salle principale, très colorée, les créations des couturières et des tricoteuses ont pris place sur les tables. Les mamies de l’Acapa ont du talent.
 
Ces robes, chemises, écharpes ou autre bonnets en laine sont tricotés et brodés pendant les ateliers de couture de la semaine. Chaque semaine, les mamies se retrouvent au Faubourg Blanchot et laissent libre cours à leur imagination.
 
Sur 300 adhérents inscrits, les deux tiers fréquentent régulièrement l’Acapa. Alors, pour garantir un meilleur accueil, la structure s’est récemment dotée d’une cuisine flambant neuve, plus grande, désormais aux normes, et mieux équipée - d’une valeur de 15 millions. L’ACAPA a tout financé grâce à ses économies, mais l’association souhaite acquérir de nouveaux outils. Pour cela, elle espère récolter beaucoup de fonds ce dimanche. Des fonds qui serviront notamment à boucler le budget de l’association.
 
La kermesse de l’Acapa débute dimanche matin dès 9 heures, rue Montcalm, au Faubourg Blanchot. Les papis et mamies espèrent, comme chaque année, récolter au moins 2 millions de francs.

ACAPA cuisine
Joël Campot, directrice de l’association (à droite) et Thérèse (à gauche), dans la toute nouvelle cuisine. Ce sont elles qui vont ravir les papilles des visiteurs, dimanche. ©Malia Noukouan NC1ère