nouvelle calédonie
info locale

L'actu dans le Pacifique le 14 avril

Océan Pacifique
breves du pacifique
L'essentel de l'actualité dans le Pacifique en bref 

Victoria : feu vert pour le Cannabis médical

La consommation de cannabis pour des raisons médicales est désormais autorisée en Australie, mais uniquement dans l'État du Victoria, l'État de Melbourne. La loi vient d'être votée par le Parlement local et ce sont les enfants souffrant d'épilepsie sévère qui seront les premiers à en bénéficier, à partir de l'année prochaine. « On sait que souvent, ces enfants n'atteignent pas l'âge adulte, et on veut améliorer leur qualité de vie », explique la ministre de la Santé du Victoria, Jill Hennessy. La fabrication de médicaments contenant du cannabis sera supervisée par les autorités, et des informations sur le rôle du cannabis thérapeutique seront délivrées aux médecins comme aux patients. Le gouvernement local ira même plus loin en cultivant un peu de cannabis dans un laboratoire de recherche. D'autres États australiens ont annoncé qu'ils mèneraient des tests auprès de certains patients, sans annoncer de légalisation du cannabis médical.

Cannabis
Plant de cannabis, image d'illustration.

 

Vanuatu : polémique sur Fer de Lance

Le Vanuatu se dit choqué de la nomination d'un diplomate fidjien, Amena Yauvoli, à la tête du Groupe mélanésien Fer de Lance. Cette nomination a été annoncée la semaine dernière par le président actuel de l'organisation régionale, le Premier ministre des Îles Salomon, Manasseh Sogavare. Sauf que le Vanuatu n'a apparemment pas été consulté. Charlot Salwai, le Premier ministre, dénonce une décision unilatérale. Les règles de l'organisation sont claires, souligne-t-il : le directeur général doit être choisi par tous les pays membres, au terme d'un processus équitable, ouvert et transparent. Le Vanuatu compte bien mettre ce sujet sur la table lors du prochain sommet de l'organisation.  
 

 Les îles de Tanna et de Malekula bientôt goudronnées.

 C’est une entreprise publique chinoise qui est chargée des travaux, la China Civil Engineering Construction Corporation. Le coût des opérations est estimé à 61 millions de dollars (australiens). Le Premier ministre, Charlot Salwai, a invité les chefs et les propriétaires coutumiers à « faciliter les travaux et à soutenir un projet, qui va booster l'économie des deux îles ».
 

 

PPG : Opération mains propres

La police anticorruption frappe un nouveau grand coup en Papouasie-Nouvelle-Guinée : elle vient d'arrêter le ministre de la Justice, Ano Pala. Il est accusé de détournement de fonds publics ; le ministre aurait utilisé à des fins personnelles 1,3 million de dollars (australiens) qui était destiné au district de Rigo et à la Province centrale. Ano Pala rejette ces accusations. Ces derniers jours, la police anticorruption a aussi arrêté Bernard Sakora, juge de la cour suprême, et Twivey Nonggorr, l'avocate du Premier ministre, Peter O'Neill.
 

Nauru au FMI

Nauru rejoint le Fonds monétaire international et la Banque mondiale. Cela lui permettra de bénéficier de soutiens financiers et techniques. La Banque mondiale pourrait ainsi apporter son aide dans les domaines de l'accès à l'eau, de l'assainissement, de la gestion des catastrophes naturelles et de l'adaptation au changement climatique. Les finances publiques et la politique monétaire sont plutôt du ressort du FMI. Nauru avait déposé ses candidatures il y a deux ans. 
Publicité