L'actu du Pacifique du 2 août 2016

océan pacifique
Aéroport Bauerfield Port-Vila Vanuatu
L'aéroport Bauerfield à Port-Vila. ©CC/Philipp Capper
L'actu en bref dans la région avec de nouvelles fissures sur la piste de l'aéroport de Port-Vila et la baisse des taux d'intérêt en Australie. 

Sécurité aérienne

Au Vanuatu, la piste d'atterrissage de l'aéroport de Port-Vila se fissure de nouveau. Lundi, un avion de Virgin Australia qui ralliait Brisbane à Port-Vila a fait demi-tour. La compagnie australienne a aussi annulé un autre vol. Elle estime que l'état de la piste s'est de nouveau détérioré, malgré des réparations temporaires, achevées en avril. Aéroports du Vanuatu  et Air Vanuatu ont ensuite publié des communiqués pour annoncer qu'ils avaient réparé le morceau de la piste qui suscitait les inquiétudes de Virgin Australia.
En janvier déjà, Qantas et Air New Zealand avaient suspendu leurs vols à destination du Vanuatu, suivis quelques jours plus tard par Virgin Australia. 
Qantas et Virgin Australia ont repris leurs vols après les premières réparations, mais Air New Zealand ne reprendra son service que quand la piste aura été totalement rénovée.
 

Australie 

L'Australie baisse ses taux d'intérêts de 0.25%, pour atteindre 1.5%, un niveau historiquement bas. Les banquiers font grise mine, mais les emprunteurs se réjouissent, surtout ceux qui remboursent un emprunt immobilier.  
Objectif principal: enrayer le ralentissement de l'inflation, qui n'a progressé que d'1% ces 12 derniers mois. 
Si les prix baissent durablement, alors c'est la déflation, une situation risquée, parce que cela incite les ménages à reporter sans cesse leurs achats, dans l'espoir d'obtenir un prix encore plus bas un peu plus tard. Et donc ce n'est pas bon pour la consommation. 
Pour les emprunteurs, que ce soient les autorités ou les Australiens, la baisse des taux d'intérêt est une bonne nouvelle. Surtout pour ceux qui ont acheté une maison. En Australie, le poids des prêts immobiliers sur les ménages est énorme. Mais les banques australiennes font grise mine, car leurs marges s'érodent. Depuis l'annonce de la banque de réserve australienne, elles traînent les pieds. Elles répercutent la baisse des taux d'intérêt, mais seulement très partiellement: environ la moitié pour la Commonwealth Bank et ANZ, un peu moins pour la National Australia Bank, et en plus les banques ne prendront en compte cette baisse des taux d'intérêt que dans une à deux semaines.  
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live