publicité

L'actu du Pacifique en bref du 23 mai 2016

L'essentiel de l'actualité dans notre région ce lundi.

Le président de Bougainville, John Momis, et le Premier ministre papou, Peter O'Neill. © Deryck Fritz/UNDP
© Deryck Fritz/UNDP Le président de Bougainville, John Momis, et le Premier ministre papou, Peter O'Neill.
  • Elodie Largenton/ABC Radio Australia (CM)
  • Publié le

Bougainville

15 juin 2019 : ce pourrait être la date du référendum d'autodétermination à Bougainville. Le président de la province autonome de Papouasie-Nouvelle-Guinée, John Momis, et le Premier ministre du pays, Peter O'Neill, en ont discuté la semaine dernière à Port-Moresby. Ce référendum est prévu par les accords de paix de 2001, conclus entre les rebelles bougainvillais et le gouvernement après des années de guerre civile. La date du 15 juin 2019 n'est pas encore définitive, mais « maintenant qu'un accord a été trouvé, on va pouvoir planifier l'organisation du référendum, gérer le calendrier, le financement et engager du personnel », se félicite John Momis dans les colonnes du Post Courier. Le gouvernement papou s'engage à participer au financement du référendum. Les deux parties appellent les factions de Bougainville qui n'auraient pas encore rendu leurs armes à le faire.
 

Australie

En Australie, Clive Palmer prend ses distances avec la politique. Le magnat minier et député de Fairfax, dans le Queensland, avait déjà annoncé qu'il ne serait pas candidat à sa réélection, mais il avait laissé entendre qu'il pourrait se rabattre sur le Sénat. Finalement, Clive Palmer estime qu'à 62 ans, il est « à l'âge de la retraite ». « J'ai envie de profiter de la vie, de jouer aux boules et de m'amuser », affirme-t-il. Avant de partir, Clive Palmer tance ses collègues de Canberra, qui ne sont pas là pour servir la population, mais « pour leur propre intérêt », selon lui. 21 des 30 candidats présentés par le Palmer United Party aux élections de 2013 ne se représentent pas, cette année.
 
 

Tourisme

La Banque mondiale prévient : si les pays du Pacifique veulent attirer plus de touristes, des efforts sont nécessaires. Il y a des opportunités, mais « il s'agit d'être stratégique », souligne John Perrottet, spécialiste technique au sein de l'organisation. Il faut évidemment développer les infrastructures nécessaires, mais aussi veiller à « préserver l'environnement ». Les touristes qui se rendent dans le Pacifique s'intéressent particulièrement à la nature et à la culture, selon ce responsable de la Banque mondiale.
 
 

Samoa

Il n'y a plus de place à la morgue des Samoa américaines. 32 corps y sont conservés, dont certains depuis déjà un moment, fait savoir le directeur de l'hôpital. Il demande aux familles de se signaler, mais cela pourrait s'avérer compliqué : il y a plusieurs pêcheurs asiatiques parmi les défunts. Comme le fait remarquer la correspondante de la radio nationale néo-zélandaise, dans le passé, il est arrivé que les Églises prennent en charge les frais d'obsèques de citoyens étrangers. 
 

Fidji 

C'est la fête aux Fidji. L'archipel conserve son titre sur le circuit mondial de rugby à VII. Une victoire décrochée lors du dernier tournoi de l'année, à Londres. Les joueurs seront de retour mercredi à Suva et si les fans pourront les rencontrer, les célébrations seront moins grandioses que l'an passé, car les Fidjiens ont déjà la tête aux Jeux olympiques. Les Fidji espèrent remporter la première médaille d'or de leur histoire.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play