publicité

L’intersyndicale « vie chère » lance une grève générale

Appel à la grève générale ce jeudi 1er septembre pour défendre la TGC et la Loi compétitivité. L’intersyndicale « Vie Chère » monte au créneau pour faire avancer les deux projets de loi. 

L’intersyndicale entend se mobiliser le 1er septembre prochain pour la TGC et la loi Compétitivité. © NC1ere/Malia Noukouan
© NC1ere/Malia Noukouan L’intersyndicale entend se mobiliser le 1er septembre prochain pour la TGC et la loi Compétitivité.
  • Malia Noukouan (avec CM)
  • Publié le
L’USOENC, La Fédération des fonctionnaires, l’UT CFE-CGC, la Cogetra et la CSTNC seront mobilisés devant le congrès jeudi 1er septembre, jour où les textes seront examinés par les élus du boulevard Vauban.
Pour Didier Guénant-Jeanson, de l’USOENC, « ces projets sont indissociables et nécessaires pour parvenir à une baisse des prix ».
 

Didier Guénant-Jeanson au micro de Malia Noukouan

Vie chère itw Guénant-Jeanson


 
Cette manifestation fait notamment écho à la mobilisation du Medef devant le congrès le 19 août dernier. Le patronat s’oppose toujours à la loi compétitivité et notamment au contrôle des marges.
Une contrainte nécessaire défend l’intersyndicale Vie Chère qui précise que le texte a été assoupli au maximum et que ce gel des marges n’est que transitoire, soit 18 mois, le temps de la mise en place des réformes.

Sur le même thème

  • vie chère

    L'autorité de la Concurrence enfin lancée

    Les élus du boulevard Vauban ont approuvé à la majorité les 5 candidats pour former l’autorité de la concurrence.
    Le 31 juillet dernier, le Congrès avait retoqué les noms proposés, bloquant ainsi la formation de cette instance attendue depuis 2014. Cette fois, c’était la bonne.

  • vie chère

    L'intersyndicale suspend les négociations des contrats de compétitivité

    Nouveau coup d’arrêt dans les négociations sur les contrats de compétitivité, qui doivent accompagner la mise en place de la TGC.
    L’intersyndicale contre la vie chère dénonce un accord entre des syndicats professionnels et le gouvernement sur la filière biens de grande consommation. 

  • vie chère

    Trois frais bancaires abaissés, quel impact ?

    La diminution de 25% des tarifs de tenue de compte, d’abonnement internet, et de mise en place d’une autorisation de prélèvement, est effective depuis le 1er avril. Imposée par le Haut-Commissaire, mi-janvier 2017, elle contraint un peu plus des banques, "au bout de l'exercice".

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play