publicité

L’UCF se retire des consultations d’experts sur l’avenir institutionnel

Dans un communiqué, l’Union pour la Calédonie dans la France dénonce « un largage programmé » et annonce son retrait des consultations.

© NC1ere
© NC1ere
  • Caroline Moureaux
  • Publié le , mis à jour le
« Au vu de la tournure que prennent les discussions sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, les élus UCF décident de ne pas cautionner cette démarche opaque et ambigüe. »
Le texte du communiqué est clair ; l’UCF ne veut plus participer aux réunions qui selon elle « tendent vers un largage programmé de la souveraineté Française en Nouvelle-Calédonie ». Un largage qui serait selon le parti validé avant le Comité des signataires d’octobre prochain.
Pour l’UCF, le référendum sur l’indépendance ou non serait remplacé par une question fermée, « un accord pré-rédigé et pré-négocié en dehors de tout débat public, dans lequel les calédoniens seraient contraints d’accepter un transfert de souveraineté. »
L’UCF qui s’estime écartée des discussions plénières du comité de suivi (voir encadré) malgré ses demandes répétées, « pour l'empêcher d'exprimer officiellement sa position pour un maintien durable dans la France. »
« Il est évident que l’UCF dérange » ajoute le communiqué.

Les explications de Gaël Yanno, co-leader de l'UCF, au micro d'Angélique Souche

UCF itw Yanno

 

L'UCF exclu des réunions plénières

Ne participent aux réunions plénières sur l’avenir institutionnel que les signataires de l’Accord de Nouméa et les représentants des groupes politiques constitués au Congrès.

Sur le même thème

  • politique

    L'UNI fait une mise au point sur la posture de l'UC

    Le débat sur la légitimité d'un candidat UNI ou UC s'enlise. Le groupe UNI du Congrès veut "remettre les pendules à l'heure". Et il passe à l'offensive sur facebook dès mercredi soir et ce jeudi après-midi avec une conférence de presse.

  • politique

    Générations NC : un nouveau parti en course pour les municipales

    Générations NC, dernier né de la grande famille des non indépendantistes et présidé par Nicolas Metzdorf. Il l'assure, le bureau exécutif est provisoire. Une tournée "pays" débutera le 12 juillet à Païta pour structurer le parti et être présent dans chaque commune. Objectif 2020 : les municipales.

  • politique

    Les Loyauté misent sur la jeunesse

    Après les provinces Sud et Nord, les 14 conseillers de la province des Iles Loyauté ont procédé ce mardi au renouvellement des membres de ses commissions. Pour cette dernière mandature, il y aura 10 commissions au lieu de 9 dont une consacrée à la formation, l'emploi et l'insertion professionnelle. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play