La corruption toujours très présente dans le Pacifique

océan pacifique
corruption outremer
©DR
Six mille personnes interrogées dans le Pacifique dans dix pays différents et un constat, la corruption reste un problème important pour les populations. Les territoires français ne sont pas épargnés.

La corruption dans le Pacifique scrutée par le dernier baromètre de l’agence Transparency International. Ce rapport comprend une enquête menée auprès de plus de 6 000 personnes dans plus de 10 pays du Pacifique, dont la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Au global dans la région, 61 % des personnes interrogées pensent que la corruption est un problème important au sein de leur gouvernement, et 56 % pensent qu'elle s'aggrave.

Des chiffres accablants 

Les pires contrevenants sont les Îles Salomon et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec des chiffres qui frôlent les 100 % et le Vanuatu avec 80%. Les territoires français restent les meilleurs élèves avec 18%, en moyenne, de la population qui pense que la corruption est un problème important. En revanche dans le détail, la Nouvelle-Calédonie se hisse à 32 % concernant la corruption dans les affaires privées. Là encore, il s'agit du ressenti de la population.

En Nouvelle-Calédonie, toujours, 52% des personnes interrogées concèdent avoir eu recours à des connexions privées, des "contacts" pour avoir accès à des services publics basiques tels que la santé ou l'éducation.

La Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française en tête des faveurs sexuelles

Même si les territoires français du pacifique s’en sortent mieux que les autres en termes de corruption financière, ceux-ci se trouvent en tête des pays ayant recours aux échanges en nature. En effet, 92% des personnes interrogées en Polynésie française reconnaissent avoir expérimenté où connaissent une personne qui pratique l’échange de services publics avec des fonctionnaires, contre des faveurs sexuelles. La Nouvelle-Calédonie, elle, se place en deuxième position avec 76%.

Consultez le rapport complet de Transparency (en anglais) :