Ruamm: la fédération des professionnels libéraux de santé tire la sonnette d'alarme

santé
Médipôle
©NC la 1ère

La fédération des professionnels libéraux de santé tire la sonnette d’alarme quant à la situation du Ruamm et la dégradation dramatique des soins. Arrêt des accouchements à la maternité de Nouville, pénurie de spécialistes, arrêt de la PMA au Médipôle, pour elle, la situation est critique.

La fédération des professionnels libéraux de santé réclame la constitution en urgence d'un gouvernement de plein exercice et à ce que la trésorerie du système de santé local soit rétablie. "Il y a un problème d’interlocuteur. Le CHT et la Cafat s’adressent au Congrès qui aujourd’hui n’a pas les moyens de régler des problèmes de financement, assure Patrice Gauthier co-président de la FPLS. Notre appel aujourd’hui, c’est de dire aux onze responsables politiques qui sont au gouvernement de rapidement mettre en place ce gouvernement parce qu’il y a des conséquences que l’on voit aujourd’hui de dégradations des services de santé. [...] On n’a plus les moyens de décider comment équilibrer les comptes."

La très attendue mise en place du plan Do Kamo

Un équilibre des comptes qui passe selon eux, par la modification temporaire et dégressive de la CCS et/ou de la TGC. "Les deux leviers les plus rapides seraient la TGC ou la CCS. C’est un sacrifice, mais en même temps c'est le prix pour arriver à financer le système de santé en Calédonie." Pour la fédération des professionnels libéraux de santé, la mise en place du plan Do Kamo est absolument indispensable. "Cela fait deux ans que rien n’est fait."

Le communiqué de la fédération des professionnels libéraux de la santé :

Ruamm FPLS