La liste électorale provinciale affichée

listes électorales spéciales
La liste électorale spéciale provinciales à Nouméa, 29 mars 2019
En 2019, affichage de la liste à la mairie de Nouméa. ©Sheïma Riahi / NC la 1ere

La liste électorale spéciale pour les élections provinciales est affichée depuis lundi dans les mairies. Les électeurs ont jusqu’au 8 avril pour vérifier leur inscription. Démarche qui peut également se faire en ligne. 

Après un mois de révision, la liste électorale spéciale pour les élections provinciales (LESP) a été publiée lundi. Des commissions composées notamment de représentants des électeurs se sont réunies dans chaque commune pour examiner les demandes d'inscription.

Deux documents ont été dressés : la liste provisoire et le tableau annexe. Depuis lundi 29 mars, ces documents sont tenus à la disposition du public et affichés par chaque mairie pendant un délai de 10 jours.
 
La liste provisoire recense les électeurs admis à participer à l'élection des membres du Congrès et des assemblées de province. Le tableau annexe, quant à lui, recense les personnes qui ne remplissent pas les conditions pour participer à ce scrutin.

 

Un recours possible

Les personnes qui ont formulé une demande d’inscription qui aurait été rejetée peuvent contester la décision en formant un recours contentieux pendant le délai d’affichage des listes, soit jusqu’au 8 avril. Les électeurs sont donc invités à se rendre en mairie ou sur le site electeur-nc.fr pour vérifier leur inscription.

Le recours doit être formulé devant le tribunal de première instance de Nouméa ou dans une des sections détachées de Koné ou Lifou. L’électeur doit fournir une requête, même sommaire, rédigée sur papier libre et indiquant  l'objet de la contestation (refus d'inscription ou omission de la liste des inscrits d’office) ; une attestation de la mairie confirmant que la commission administrative spéciale a refusé l'inscription ou que l'inscription d'office n’a pas été proposée ; les photocopies des justificatifs de nature à établir la légitimité d’inscription sur la liste électorale spéciale provinciale.