nouvelle calédonie
info locale

La O'League en direct sur Nouvelle-Calédonie 1ère !

sportncla1ère
Les matchs de l'AS Magenta (ici avec le Trophée des Champions) et de l'AS Lössi en O'League seront sur NC1ère TV
Les matchs de l'AS Magenta (ici avec le Trophée des Champions) et de l'AS Lössi en O'League seront sur NC1ère TV ©M.C
Tous les matchs de l'AS Magenta et de l'AS Lössi en Ligue des champions d'Océanie seront diffusés en direct sur NC1ère TV. Une première dans l'histoire de la chaîne et du football calédonien. Le vainqueur de la O'League jouera le Mondial des clubs.
RETRANSMISSION
Nouvelle-Calédonie 1ère TV diffusera du 8 au 23 avril prochain la O'League. Une compétition qui rassemble les meilleurs clubs des différents championnats du Pacifique sud, et permet à son vainqueur de disputer la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.
Toutes les rencontres de cette O'League 2016 se dérouleront au North Harbour Stadium, une enceinte de 25 000 places située à Albany, dans la banlieue d'Auckland en Nouvelle-Zélande. Les premiers des trois groupes (A,B,C) accèdent au dernier carré ainsi que le meilleur deuxième.
Pour la première fois, deux représentants calédoniens seront engagés dans cette épreuve : l'AS Magenta et l'AS Lössi. Dans le groupe C, l'ASM défiera les samoans de Kiwi FC (8 avril), les tahitiens de l'AS Tefana (11 avrl), et les fidjiens de Nadi F.A (15 avril). Dans le groupe B, l'AS Lossi affrontera, de son côté, les papous d'Hekari United (9 avril), les kiwis de Team Wellington (12 avril) et les fidjiens de Suva F.A (16 avril).
NC1ère TV diffusera également les demi-finales et la finale de la compétition, prévues les 20 et 23 avril. 


POURQUOI DEUX CLUBS DE SUPER LIGUE ?
En Nouvelle-Calédonie, le premier de la Super Ligue obtient son ticket pour la Ligue des champions d'Océanie organisée deux ans après son titre. S'il parvient à se hisser en demi-finale de la compétition, il ouvre une place supplémentaire pour le dauphin du championnat précédent. 
Prenons le cas de figure présent : 
En 2013, Gaitcha avait remporté la Super Ligue et s'était octroyé le droit de jouer la O'League 2015. Demi-finaliste, il a donc permis au dauphin du championnat de Calédonie 2014, Lössi, d'être qualifié pour la Ligue des champions d'Océanie 2016.
L'AS Magenta, championne territoriale il y a deux ans, était elle déjà assurée de participer. 


L'HISTOIRE DE LA O'LEAGUE
Dans l'histoire de cette épreuve, jamais un club calédonien n'a soulevé le trophée. Seul Magenta est arrivé jusqu'en finale en 2005 à Papeete. Gaïtcha s'est arrêté dans le dernier carré l'an dernier. Lorsqu'ils étaient encore affiliés à la zone océanienne, les australiens ont trusté les premières places. Adelaïde City, South Melbourne, Wollongong Wolves, et le Sidney FC ont gagné les quatre premières éditions (1987, 1999, 2001, et 2005). La domination, depuis, a été néozélandaise avec sept titres pour Auckland City (2006, 2009, et de 2011 à 2015) et deux autres pour Waitakere United (2007 et 2008). Les Papous du PRK Hekari United ont tout de même réussi à être sacrés en 2010. Lors de cette finale, ils avaient battu les Kiwis de Waitakere United 3-0 à l'aller avant de perdre le retour seulement 2-1. 


UN ENJEU DE TAILLE
Le vainqueur de la O'League est qualifié pour la Coupe du Monde des clubs de la FIFA qui se déroulera cette année au Japon (pour la huitième fois, et la deuxième année consécutive). La compétition existe depuis l'an 2000. Le représentant océanien affronte en barrage le champion du pays organisateur. Celui qui l'emporte est qualifié pour les quarts de finale où il rencontre le représentant africain, nord-américain, ou asiatique. Les représentants européens et sud-américains entrent en lice au stade des demi-finales.
En 2015, Auckland City (NZ) s'était incliné 2-0 face à Sanfrecce Hiroshima (JAP). En quart, les japonais avaient ensuite éliminé le TP Mazembe Englebert (CGO) 3-0, avant de perdre 1-0 contre les argentins de River Plate en demi-finale. L'autre quart de finale avait opposé les mexicains du CF América aux chinois de Guangzhou. Ces derniers avaient gagné 2-1 puis s'étaient inclinés 3-0 face au Barça. 
Messi et Suarez (doublé) avaient marqué en finale face à River Plate (3-0). 
Autre enjeu : la prime accordée par la FIFA aux participants. Son montant dépend des résultats. 
Publicité