La plus grande plante du monde découverte en Australie-Occidentale

écologie
La plus grande plante au monde a été découverte en Australie
Des scientifiques australiens ont découvert la plus grande plante du monde. ©Rachel Austin, Angela Rossen, Rachel Austin, Sahira Bell, The University of Western Australia via AP Crédit AP (Associated Press), cartes Outremer 1ère
La plus grande plante du monde se trouve dans la baie Shark, une zone classée au patrimoine mondial de l'Unesco en Australie-Occidentale. Des scientifiques, stupéfaits, ont découvert qu'une seule herbe s'était étendue via des tiges dans la terre durant 4 500 ans. Elle s’étend sur près de 20 000 hectares.

Les chercheurs de l’University of Western Australia pensaient que la prairie marine qu’ils étudiaient contenait une multitude d'organismes individuels. Ils se sont dits littéralement époustouflés, en découvrant que les divers échantillons prélevés avaient le même ADN. On a donc affaire à une seule et même plante, la plus grande du monde ! Il s'agit d'une posidonie australienne, une espèce de la famille des herbes marines, à ne pas confondre avec une algue.

Une plante longue de 180 kilomètres et qui grandit encore

L'exemplaire géant s'étend sur 180 km de long, et occupe 20 000 hectares dans la baie Skark, en Australie Occidentale.

Cette posidonie, s'est développée par une sorte de clonage. A partir de l'élément initial, des rhizomes ont avancé dans le sol. Ces sortes de tiges pourvues de racines ont généré des bourgeons et de nouvelles parties de la plante ont poussé. L'herbe progresse de 35 cm chaque année.

 

Une longévité exceptionnelle de 4 500 ans 

 La prairie daterait de 4500 ans et pourrait vivre 100 000 ans de plus. Les tempêtes et les vagues de chaleur en ont éliminé une partie. Les scientifiques veulent comprendre comment elle a réussi à survivre dans des conditions climatiques, de luminosité et de salinité difficiles. Des traits de son patrimoine génétique se retrouvent chez des végétaux des zones à conditions extrêmes.

Le récit de Bruno Sat 

©nouvellecaledonie