Le coronavirus au coeur de l’actu à la 1 du jeudi 9 avril 2020

l'actu du matin
Actu à la 1/ 9 avril 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec l’arrivée de masques chirurgicaux et FFP2, la liste des entreprises admises au chômage partiel, Jacques allié qui demande le déconfinement de la province des Iles et des exactions et agressions à la SLN de Kouaoua. 

Des patients guéris

Pas de nouveau cas de coronavirus, mais deux personnes considérées guéries ont quitté le Médipôle mardi. D’autres personnes devraient sortir de l’isolement également, selon la DASS, qui précise que pour être considéré comme guéri, il ne faut plus avoir aucun symptôme et que deux tests de dépistage réalisés à 48 h d’intervalle doivent être négatifs.
 

Des masques sont arrivés

Autre annonce du gouvernement, l’arrivée hier de 490.000 masques chirurgicaux et FFP2. On rappelle qu’une commande groupée de deux millions de masques a été effectuée il y a quelques jours. Une commande du gouvernement et des trois provinces. 15 000 tests de dépistage sont également attendus. 
 

Une fabrication locale de masques

Et pour suivre les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, la Nouvelle-Calédonie va également lancer la production locale de masques par les entreprises calédoniennes. Ils seront destinés au public. Objectif : atteindre une production de 1 500 000 masques en tissu. Deux types de masques sont concernés, selon un cahier des charges défini par la DASS. Une soixantaine d’entreprises a été contactée. 
 

Chômage partiel : la liste des entreprises bénéficiaires

Le gouvernement a publié sur son site internet la liste des entreprises qui pourront bénéficier du dispositif de chômage partiel, dans le cadre de cette crise sanitaire. Une allocation spécifique covid 19 a été créée pour maintenir l’emploi dans les entreprises. L’aide versée aux salariés s’élève à :
. 100 % pour les personnes SMG
. 70 % du dernier salaire brut, dans la limite de 4,5 fois le SMG.


Vale NC s’adapte à la crise du Covid-19

Du côté de Vale NC, l'activité industrielle se poursuit pendant la crise sanitaire. La direction a pris toutes les précautions pour protéger les travailleurs : prise de température, port du masque obligatoire et nettoyage des mains. Le navire continue ses rotations entre la ville et l’usine, mais avec moins de passagers à bord. L’entreprise a également reçu 40.000 masques destinés aux employés. Malgré la crise, la recherche d’un repreneur pour l’usine du Sud se poursuit également.  

Déconfiner les Loyauté ?

Le président de la Province des Iles Jacques Lalié souhaite la levée du confinement dans sa province. Une démarche qu'il souhaite soumettre à l'ensemble des acteurs et autorités du pays. Selon Jacques Lalié, les conditions sont désormais réunies pour que les îliens reprennent le cours normal de leur vie : plus de 20 jours de confinement et aucun cas Covid 19. Il interpelle le gouvernement et le haut-commissaire. 

Les gestes barrières traduits en langue

Depuis ce mardi, le gouvernement diffuse via les réseaux sociaux les messages sanitaires de la Dass. En plus du Français, huit langues vernaculaires, le Drehu, le Iaaï, le Na Djubéa ou encore le Ajë sont disponibles auprès du public.
Les fiches de consignes ou plaquettes sont aussi publiées en Wallisien et Futunien. L’objectif des autorités est de diffuser ces messages au plus grand nombre et notamment, aux personnes, dont le français n’est pas la langue maternelle.
 

Des dons pour les habitants d’Ouvéa coincés sur la Grande Terre

Depuis la suspension des vols il y a deux semaines, de nombreux îliens se retrouvent bloqués à Nouméa. Les appels aux dons se poursuivent pour venir en aide à ses personnes.
Après Lifou et Maré, le conseil coutumier d’Iaai lance un appel aux dons en denrées alimentaires à la population d’Ouvéa. Ces produits seront récoltés lundi et envoyés au Secours catholique, à Nouméa. L’association se chargera ensuite de les distribuer aux personnes concernées. 
  

Les deuils en temps de confinement

La crise sanitaire bouleverse  les pratiques coutumières, en milieu kanak. Les familles et les clans tentent bien que mal de s’adapter en cette période de confinement. 
Ils se voient contraints de modifier certaines  pratiques, notamment pendant les deuils. Nous irons à Koé, une tribu de Touho, qui a été endeuillée, il y a quelques jours. Seule la famille proche était présente. Dans le même registre, les autorités coutumières d’Ouvéa informent la population que seule la famille proche du défunt est autorisée à participer à l’enterrement, avec la présence d’une délégation restreinte des oncles utérins. Si le décès intervient le matin, l’enterrement doit se faire le jour même. S’il intervient dans l’après-midi, les obsèques doivent avoir lieu le lendemain. Et après Drehu, Iaai annule également les mariages prévus cette année.
 

Agressions et exactions à Kouaoua

A Kouaoua, les logements des cadres de la SLN ont été pris pour cible dans la nuit de mardi à mercredi. Un logement et un véhicule incendiés, des menaces de mort… Des exactions commises par un groupe d’individus, activement recherché. Une plainte a été déposée par la direction de la SLN.  

Le Vanuatu découvre les dégâts du cyclone Harold

Au Vanuatu, le Nord de l’archipel se remet du passage du cyclone tropical Harold alors au stade de force 5. Un bilan provisoire fait état ce jeudi de trois morts et plus d’une dizaine de blessés dans les îles du Nord, avec d'importants dommages au niveau des infrastructures.Hier, un Gardian des FANC a effectué un survol de deux heures de la zone sinistrée. Le cyclone s’est affaibli mais il demeurait une menace pour Tonga, qu’il a touché ce jeudi après Fidji hier.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live