Les conséquences dévastatrices d’Harold aux îles Tonga

cyclones
Tonga cyclone Harold
©Matangi Tonga Online
Après avoir balayé le Vanuatu, puis les Iles Fidji, le cyclone Harold, de catégorie 5, a provoqué d’importants dégâts aux Tonga, mais aucun décès n'a été recensé par les autorités.
 
Des lignes électriques à terre, des toitures arrachées, des habitations et des complexes touristiques détruits… Les dégâts sont considérables après le passage, jeudi, du cyclone Harold.  
Tonga cyclone Harold
©Matangi Tonga Online
Tonga cyclone Harold
©HANDOUT / TONGA POLICE / AFP
Le cyclone a notamment semé le chaos sur l’île d’Eua, provoquant d’importantes inondations et de nombreuses coupures d’électricité, a indiqué le bureau national de gestion des urgences.

« Le wharf a subi de graves dommages et la route reliant Ohonua au village de Tufuvai a été complètement détruite. L'électricité est coupée dans toute l'île et un certain nombre de maisons aux toits de chaume ont été endommagées ou emportées ». 180 personnes ont été évacuées vers des centres de secours.
cyclone Harold Vanuatu
©Matangi Tonga Online
Le quai principal de Ha’apai à Pangai, la chaussée de Foa et la route à Holopeka ont également été endommagés par le cyclone. Du sable et du gravier ont aussi été déversés sur les routes, et des propriétés situées près des côtes ont été inondées.

« Les maisons du village de pêcheurs de la pointe de sable de Patangata à Nuku'alofa ont été submergées par les vagues et les bateaux de pêche détruits ».
Tonga cyclone Harold
©Matangi Tonga Online
 

Pas de victimes

Avec des vents atteignant 260 km/h et de pluies diluviennes, Harold, avait amené les autorités à déclarer l'état d'urgence mercredi soir. Selon les autorités, aucune victime dans le pays n’a été recensée.
Tonga cyclone Harold
©Matangi Tonga Online
La semaine dernière, Harold a fait 27 morts dans les Salomon, avant de se renforcer en un cyclone de catégorie 5 quand il a frappé lundi l'île d'Espiritu Santo, la plus grande de l'archipel de Vanuatu. Selon le dernier bilan provoisoire, il a aussi fait trois victimes au Vanuatu, mais aucune aux îles Fidji où les secours ont indiqué que nombre d'habitants des zones les plus touchées se sont réfugiés dans des abris. 

« Il semble que de nombreux bâtiments et des cultures ont été détruits. Certaines personnes, vivant dans les zones les plus touchées, ont tout perdu », a déclaré la secrétaire générale de la Croix-Rouge de Vanuatu, Jacqueline de Gaillande.




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live