Les municipales de Poum, Canala, Yaté et Kouaoua validées

politique
Kouaoua Municipales jeannette
©Jeannette Peteisi
Le tribunal administratif a rendu son jugement ce mercredi concernant les recours contre le résultat du second tour des municipales de quatre communes. Il rejette toutes les requêtes formulées contre les scrutins qui se sont déroulés à Poum, Canala, Kouaoua et Yaté. 
Sans surprise, le juge administratif a suivi ce mercredi les conclusions du rapporteur public concernant les recours formulés contre le résultat du second tour des municipales de quatre communes, Yaté, Canala, Poum et Kouaoua.

Les irrégularités dénoncées concernaient des suspicions de détournement de bien public pendant la campagne, des problèmes d’émargement ou encore l’utilisation de sacs poubelles transparents dans les isoloirs.
 

Tract anonyme

A Yaté, c’est un tract anonyme mettant en cause le maire sortant Adophe Digoué, diffusé sur les réseaux sociaux et en version papier très peu de temps avant le scrutin qui est était dénoncé.

Dans ces quatre affaires, le tribunal administratif a estimé que l’écart des voix entre les listes était suffisamment important et que les éventuelles irrégularités n’étaient pas de nature à affecter la sincérité du scrutin.

Pour rappel, à Yaté, Victor Gouetcha a été élu avec 39 % des suffrages devançant Adolphe Digoué, qui avait obtenu 32,7% des suffrages, de près de six points. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live