Lise Leroy et Emilie Bierque distinguées à la finale calédonienne de «Ma thèse en 180 secondes»

sciences
Le sujet de ses recherches ? «Écologie chimique du papillon piqueur de fruits, Eudocima phalonia, en Nouvelle-Calédonie dans un contexte de lutte intégrée». Mais ce vendredi après-midi, Lise Leroy a su le présenter d'une façon si abordable que le jury calédonien du concours Ma thèse en 180 secondes lui a remis son prix. La doctorante de l'Institut agronomique calédonien nous représentera donc à la demi-finale nationale, les 5 et 6 avril, à Paris.

Leptospirose

Quant au prix du public, il est revenu à Emilie Bierque, de l'institut Pasteur, et à sa courte présentation sur le thème suivant: «Déterminants écologiques et microbiologiques de la composante environnementale de la leptospirose en Nouvelle-Calédonie». Quatre candidates se sont prêtées au jeu cette année.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live