nouvelle calédonie
info locale

Manuel Valls satisfait des avancées de la Délégation pour l’Egalité des Français Outre-mer

outremer
valls au congrés
Manuel Valls devant le Congrès de la Nouvelle-Calédonie le 29 avril 2016 ©NC 1ère
Meilleur accès à la Sécurité sociale pour les ultramarins du Pacifique installés en France, levée des freins à l'accès au logement, accès facilité aux stages et aux formations en entreprises. 
Manuel Valls a salué  les résultats obtenus en six mois par la Délégation interministérielle pour l'égalité des chances des Français des Outre-mer et sa "visibilité accrue".


Missions :

Le délégué interministériel, l'ancien boxeur Jean-Marc Mormeck, a été reçu par le Premier ministre, pour rendre compte de l'état d'avancement de la feuille de route qui lui a été fixé. Il avait notamment été chargé de deux missions pour lever les obstacles à l'égalité des ultramarins. La première concernait les étudiants ultramarins du Pacifique, qui dépendent de caisses autonomes et ne sont pas bénéficiaires d'une carte vitale ni d'un numéro INSEE, pourtant nécessaire dans les parcours de soins, d'embauche ou de suivi de scolarité, "puisque la plupart des démarches de la vie quotidienne en Hexagone supposent un numéro de sécurité sociale".
                 
Il a finalement obtenu que ces étudiants soient désormais immatriculés par l'Insee avant leur arrivée dans l'Hexagone, l'Insee s'engageant à une immatriculation "rapide, sous réserve que les dossiers transmis soient complets".
 

Cautions bancaires et formations :                

La deuxième mission concernait les refus des cautions visant des ultramarins en métropole, au motif que les personnes se portant caution avaient une domiciliation bancaire outre-mer.
Il a également été chargé de faciliter l'accès aux stages et aux formations qualifiantes en entreprises.
                 
La délégation interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer est un organisme installé auprès du Premier ministre, qui a pour mission d'aider le gouvernement à définir les politiques relatives aux Français d'Outre-mer installés en métropole.
L'ancien boxeur Jean-Marc Mormeck a été nommé à sa tête par Manuel Valls en mars.

Publicité