publicité

Le MPC propose sa question pour le référendum

Gaël Yanno, le président du MPC a décidé de faire avancer le débat sur la question qui sera posée lors du référendum, probablement le 4 novembre prochain. Une proposition que le parti entend soumettre au prochain comité des signataires.

A la mairie de Nouméa © NC1ère
© NC1ère A la mairie de Nouméa
  • Caroline Moureaux et Angélique Souche
  • Publié le , mis à jour le
Pour le MPC, le référendum de la fin de l’année « n’est pas une fatalité mais une opportunité » pour la Nouvelle-Calédonie. Il est « une étape fondamentale du processus de construction d’un nouveau cadre institutionnel dans la République Française ».

Deux bulletins porteurs de projets

Ainsi, la méthode de Gaël Yanno se décline en deux temps.
Il souhaite que la question posée soit : « Quel avenir voulez-vous pour la Nouvelle-Calédonie ? ».
Et que deux bulletins soient mis à disposition des électeurs. « Je veux que la Nouvelle-Calédonie accède à l’indépendance » et « Je veux que la Nouvelle-Calédonie reste dans la République Française ».
 

Une étape positive

Il s’agit pour Gaël Yanno de faire de la consultation une étape positive et permettre aux Calédoniens de faire un choix entre deux projets d’avenir. 
Gaël Yanno au micro d’Angélique Souche


« Le Mouvement Populaire Calédonien continuera de porter cette proposition de question jusqu’au prochain comité des signataires » ajoute Gaël Yanno pour terminer son communiqué. 1 519 713 197

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play