Le nageur Maxime Grousset en argent aux Mondiaux juniors !

sportncla1ère
Maxime Grousset 2e des Mondiaux juniors sur 50 nage libre !
Maxime Grousset 2e des Mondiaux juniors sur 50 nage libre ! ©Stéphane Grousset via Natation Calédonienne
"C'est un truc de dingue !". Présent dans les tribunes de la salle d'Indiana University, Stéphane Grousset raconte l'exploit de son fils en finale du 50 mètres nage libre. Il est devenu le nageur français en activité le plus rapide sur cette course, tout âge confondu. Interview en fin d'article. 

Une finale de folie


Pour mieux mesurer la performance du Cagou, parlons rapidement du premier de cette course : l'Américain Michael Andrew. Il est le détenteur du plus grand nombre de records nationaux aux Etats-Unis dans les catégories des moins de 10 aux moins de 18 ans, avec plus d’une centaine au compteur. Il est aussi le nageur le plus précoce à être passé professionnel aux USA, à l’âge de 14 ans. Et en 2015, lors des derniers Mondiaux juniors, le phénomène avait notamment raflé l’or sur 50 mètres dos, l’argent sur 50 nage libre et 50 mètres papillon, ainsi que deux autres médailles en relais. 
Derrière Andrew, Maxime Grousset devance l'Italien Deplano.
Derrière Andrew, Maxime Grousset devance l'Italien Deplano. ©Stéphane Grousset, Natation Calédonienne.

Le podium complet (Grousset, Andrew, Deplano)
Le podium complet (Grousset, Andrew, Deplano) ©Stéphane Grousset, Natation Calédonienne


Grousset en mode turbo


C’est derrière ce caïd des bassins, qu'un autre talent exceptionnel, le Calédonien Maxime Grousset, a pris la 2e place du 50 mètres nage libre aux Mondiaux juniors 2017 à Indianapolis. L’américain s’est offert un record du monde de la catégorie en 21 secondes 75 en finale. Et Maxime Grousset a battu ses meilleurs chronos, qui lui avaient permis d’être vice-champion de France en 22’62, et médaillé de bronze aux championnats d’Europe juniors en Israël en 22’59 !

L’ancien du CNC, licencié à Amiens, a remporté en 22 secondes 34 sa série, et en 22 secondes 32 sa demi-finale, avant d'atteindre 22 secondes 25 en finale, pour monter sur la deuxième marche du podium, et devancer l’Italien Leonardo Deplano.
A titre d'indication, ils étaient 83 concurrents au départ, répartis dans les 11 séries ...

Maxime Grousset, tout sourire, regarde sa famille après sa 2e place au 50 nage libre.
Maxime Grousset, tout sourire, regarde sa famille après sa 2e place au 50 nage libre. ©Stéphane Grousset, Natation Calédonienne
L'argent mondial autour du cou !
L'argent mondial autour du cou ! ©Stéphane Grousset, Natation Calédonienne


Son père : "C'est énorme"


Toute la famille du Calédonien est aux Etats-Unis pour le suivre et l'encourager. Joint au téléphone, son père, Stéphane, nous plonge dans l'ambiance de cet exploit. Au milieu des nombreux américains venus encourager leurs nageurs, il a donné de la voix pour Maxime, jusqu'à en perdre un peu. "C'est pour la bonne cause" dit-il en rigolant, avant de commencer l'interview :

 

Maxime Grousset fête l'argent des Mondiaux avec sa famille.
Maxime Grousset fête l'argent des Mondiaux avec sa famille. ©Stéphane Grousset, Natation Calédonienne


Dans la nuit de dimanche à lundi pour nous, Maxime disputait aussi les séries du 100 mètres nage libre. Il s'est classé deuxième de la sienne en 50 secondes 16, derrière le Japonais Hayata Ito (49'96), et réalise le 7e meilleur temps au global ce qui lui permet de se hisser en demi-finales. Elles débuteront ce lundi matin pour nous, à 10 heures, avant une éventuelle finale, mardi matin pour nous, à 10 heures. 

Le classement des séries du 100 NL
Le classement des séries du 100 NL ©FINA

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live