Nouvelle traversée du désert pour le cinéma de Nouméa

cinéma
Douglas Hickson seul dans une salle vide du Cinécity, septembre 2021.
Douglas Hickson seul dans une salle vide du Cinécity, septembre 2021. ©NC la 1ere
"Dune", "Shang-Chi", "Jungle cruise" : les sorties cinéma de septembre auraient dû faire le bonheur des cinéphiles et de l’exploitant. Mais le virus et le reconfinement de la Nouvelle-Calédonie ont assombri l'avenir des salles obscures.

Les fans de science-fiction devront patienter pour voir Dune. L’unique cinéma de Nouméa est bien sûr fermé pour cause de confinement. Un nouveau coup dur, pour l’exploitant, qui comptait beaucoup sur ce film pour attirer les spectateurs après plusieurs mois sans blockbuster à l’affiche. 

Nous avons subi la crise métropolitaine et mondiale. Comme nous sommes en décalage, nous n’avions pas de film et nous étions ouverts. Maintenant que les films sont de retour, le cinéma est fermé. Nous ne savons pas quand il pourra réouvrir.

Douglas Hickson, directeur de cinéma

 

Chômage partiel

Dans l’intervalle, la vingtaine d’employés sont à nouveau au chômage partiel et les demandes d’aide sont en cours.  Hélas, déplore l’exploitant, les salles calédoniennes ne bénéficient pas du même soutien que dans l’Hexagone. 

Sauvé par le pass ?

Dans un film, un super héros viendrait à bout du vilain virus et les spectateurs se précipiteraient dans les salles. Dans la réalité, l’exploitant compte plutôt sur la mise en place d’un pass sanitaire. Le gouvernement planche sur un dispositif de ce genre, qui pourrait entrer en vigueur début octobre.

Un reportage de Caroline Antic-Martin et David Sigal :