nouvelle calédonie
info locale

Les parents appelés à l'école

éducation
Photo parents à l'école (24 avril 2017)
A la maternelle des Pensées, à Nouméa, ce lundi 24 avril. ©NC1ère/Martine Nollet
Envie de retourner s'asseoir sur les bancs de la maternelle, ou de l'élémentaire ? De voir ce que font nos enfants en classe ? Jusqu'à vendredi, la Semaine des parents à l'école organisée en province Sud propose de replonger dans l'univers scolaire. Au grand bonheur des petits écoliers.
Clara a «tout montré» à son papa. Surtout «comment on fait un grand puzzle». Cette petite fille de cinq ans et demi va à la maternelle des Pensées, à Magenta, et ce lundi, sa classe a joué le jeu de la Semaine des parents à l'école. «Ça me fait plaisir, je suis contente, a lancé la fillette. C'est trop cool quand je m'amuse avec mes parents.»

Depuis 2006

Comme Clara, des centaines d'écoliers du primaire vont suivre quelques leçons en famille. Ce rendez-vous proposé depuis 2006 concerne tous les établissements scolaires gérés par la province Sud. Il revient depuis hier et se terminera vendredi, selon un planning transmis par chaque école.

«Heureux»

Le thème de cette année, découvrir le métier d'enseignant à l'occasion de ce moment d'échange privilégié, même s'il n'est pas toujours facile à gérer. «C'est important, remarque Thomas, de la maternelle les Pensées. On voit que les enfants sont heureux de voir leur papa, leur maman, dans la classe. De partager un moment avec eux. Après leur passage, il y en a qui sont un peu tristes. Ils auraient aimé que ça dure toute la journée ou toute la semaine !»
 

«Ils y passent beaucoup de temps »

Rappeler combien les parents ont un rôle majeur dans la réussite de leur(s) enfant(s), c'est le but de cette semaine des parents que beaucoup font en sorte de ne surtout pas rater. « Ça permet de voir leur quotidien, trouve cette mère de famille. Ils passent beaucoup de temps à l'école, comme nous au travail.» «Je découvre mon enfant dans la classe, et les méthodes pédagogiques, renchérit un papa. C'est surtout pour l'enfant que c'est important, finalement, parce qu'on montre qu'on s'intéresse à ce qu'il fait.» 
Publicité