Pas de nouvelle transmission de Covid à Brisbane, levée du (re)confinement

océan pacifique
Conférence de presse d'Annastacia Palaszczuk, Première ministre du Queensland, fin du confinement bis
Conférence de presse d'Annastacia Palaszczuk, Première ministre du Queensland. ©Capture d'écran Facebook

La troisième ville d'Australie, Brisbane, lève ce lundi le confinement de ses habitants. Il avait été décrété, pour trois jours, après la découverte d'un premier cas du variant britannique.

Plus de deux millions d'habitants du Grand Brisbane auront été confinés trois jours. Une décision prise par les autorités au soir de vendredi dernier, après confirmation que l'employé d'un hôtel accueillant des personnes en quarantaine avait été contaminé par la souche très infectieuse de Covid-19 découverte au Royaume-Uni.

Terminé ce lundi soir

La Première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk, a déclaré que le confinement sera levé ce lundi à 18 heures, heure locale. Des dizaines de milliers de tests ont été effectués et aucun cas de transmission du virus n'a été détecté dans la ville. 

«Pas une réaction excessive»

«Nous voulions nous assurer d'agir rapidement, nous avons agi avec force, de manière décisive», a-t-elle expliqué, estimant que le confinement n'était «certainement pas une réaction excessive». Le port du masque restera obligatoire jusqu'au vendredi 22 janvier à l'intérieur et dans les transports publics, tandis que les restaurants et les bars seront soumis à de nouvelles restrictions sur le nombre de clients.

Un variant plus contagieux

Le Royaume-Uni a signalé mi-décembre à l'OMS l'existence de ce variant plus contagieux que les souches précédemment détectées en Australie. Le premier cas de contamination par le variant britannique en Australie a notamment poussé les autorités à réduire le nombre d'arrivées en provenance de l'étranger. Le pays a enregistré plus de 28 600 cas de Covid-19 et 909 décès, pour une population d'environ 25 millions d'habitants.