Pédophilie : le verdict à l'encontre du cardinal Pell attendu le 7 avril 2020

océan pacifique
La plus haute juridiction australienne a annoncé jeudi qu'elle se prononcera le 7 avril sur le pourvoi en appel du cardinal George Pell contre son infamante condamnation pour pédophilie.

Une premiere condamnation en mars 2019
L'ex-secrétaire à l'Economie du Saint-Siège, âgé de 78 ans, a écopé en mars 2019 de six ans d'incarcération pour des violences sexuelles commises sur deux adolescents en 1996 et 1997 dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne (sud-est) dont il était l'archevêque, a formé un ultime recours devant la Haute Cour.

Appel devant la Haute Cour
Le 7 avril, les magistrats de cette juridiction pourraient rejeter ou accepter ce pourvoi, ou renvoyer l'affaire devant la Cour suprême du Victoria.
M. Pell, un homme qui a participé à l'élection de deux papes, a toujours clamé son innocence.

Parole contre parole
Le dossier oppose un ancien enfant de choeur aujourd'hui trentenaire à un cardinal qui a été l'un des proches conseillers du pape François et a même été impliqué dans la réponse de l'Eglise aux scandales de pédophilie.
La deuxième victime du prélat est décédée en 2014 d'une overdose, sans jamais avoir fait état de l'agression. L'affaire est avant tout une opposition de témoignages.

M. Pell avait connu une ascension fulgurante avant d'entrer en 2013 au conseil de neuf cardinaux (C9) chargé d'aider le pape à réformer la Curie, le gouvernement du Vatican. En 2014, il était devenu secrétaire à l'Economie. Depuis sa condamnation, le cardinal a été relevé de sa fonction de responsable financier du Vatican et a perdu sa place au C9.