nouvelle calédonie
info locale

Philippe Germain prononce son discours de politique générale

politique
Déclaration de politique générale de Philippe Germain
Déclaration de politique générale de Philippe Germain… la fois d'avant! En avril 2015. ©Ludvina Hmeun
Quelles seront les priorités du nouveau gouvernement de la Nouvelle-Calédonie? Son président, Philippe Germain, prononce cet après-midi son discours de politique générale devant les élus du Congrès. 
Pour tout nouvel exécutif, c’est une sorte de passage obligé devant les élus du Congrès. Et dans un gouvernement issu de l’Accord de Nouméa, ce discours est d’abord le fruit de la collégialité. On discute en amont le contenu de ce grand oral, que les élus du congrès ne voteront pas: ils découvriront avant tout une feuille du route.

Inspiré de la déclaration commune​

L’esprit devrait s’inspirer de la déclaration commune signée le 30 novembre entre l’Intergroupe, l’UC-FLNKS et Nationalistes ainsi que l’Uni. Déclaration qui avait permis l’élection d’un président et d’un vice-président du gouvernement la veille de l’arrivée du Premier ministre, Edouard Philipe, après trois mois de panne d’éxécutif. Elle contient plusieurs principes, comme la préparation de l’échéance du référendum de 2018 et de son lendemain, ou encore la construction d’une communauté de destin. Ce discours de politique générale intervient à dix mois du référendum.

Quelques points attendus

Cette semaine, Philippe Germain s’est livré dans la presse. «Notre rôle est de diversifier l’économie», a-t-il déclaré aux Nouvelles calédoniennes en rappelant que nous étions dans «une phase de transition économique». En clair à la recherche d’un nouveau modèle après la crise du nickel. Les filières sont identifiées : construction, tourisme, agriculture, énergies renouvelables. On peut ainsi attendre des mesures pour soutenir la croissance, la relance du dialogue social.

Déficit des comptes sociaux

Bien sur, le contexte de rigueur budgétaire va être évoqué, on pense aussi au déficit des comptes sociaux. Avec certainement la nécessaire maîtrise des dépenses annuelles, et des annonces sur des mesures qui seront prises début 2018 pour pérenniser le Ruamm.

Sans doute un discours-fleuve

La lutte contre l’alcool, avec d’importantes  hausses attendues en janvier, devrait également figurer dans ce discours, voire être déclarée comme une cause territoriale. Lutte contre la délinquance et meilleure insertion des jeunes figurent également parmi les points attendus de ce discours, qui sera certainement un discours-fleuve. En avril 2015, Philippe Germain s’était adressé aux élus pendant près de deux heures…

En direct depuis 14 heures sur NC 1ère la radio
Publicité