nouvelle calédonie
info locale

Un plan quinquennal de lutte contre la délinquance

sécurité
Plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance
©NG
Le gouvernement a présenté ce matin son projet de plan territorial de sécurité et de prévention de la délinquance. Il devrait être adopté demain. Objectifs affichés : inverser la courbe de la délinquance et changer les mentalités calédoniennes sur les addictions.
Ce plan sur 5 ans repose sur une coordination des moyens entre le gouvernement, l’Etat, les provinces, et les institutions Calédoniennes comme le CESE et le Sénat coutumier. Cette initiative répond à une attente de la population face  à une délinquance de plus en plus importante et violente. 17 200 faits délictueux ont été constatés en 2016 et ¾ des accidents mortels sont causés par l’alcool.
L’objectif : déterminer la politique de prévention. Phillippe Germain, président du Gouvernement.
"Il s'agit de changer la mentalité, de changer le regard des calédoniens sur les conduites addictives. Aujourd'hui, tout le monde trouve normal qu'un jeune âgé de 12 ou de 13 ans prenne sa première cuite (...) Nos jeunes ne savent plus s'amuser sans ivresse. Et bien, il faut changer ce regard."

"30% des conducteurs n'ont pas leur permis."


Lutte donc contre la consommation excessive d’alcool, contre le trafic et la consommation de cannabis mais aussi contre l’insécurité routière, notamment sur l’obtention du permis de conduire. Sur le territoire 30% des conducteurs n’ont pas leur permis. Cynthia Ligeard, chargée d'animer et de contrôler le secteur de la fonction publique, du logement et de la sécurité routière au gouvernement.
En parallèle de ce plan, le gouvernement prévoit de mettre en œuvre une étude sociologique pour mieux comprendre les origines de la délinquance en Nouvelle-Calédonie.



 

Publicité