Port Moselle fait peau neuve

mer
Port Moselle
Après les travaux, le port aura une capacité de 700 places au lieu de 550 aujourd’hui. ©Sodemo
Rénovation du parking, travaux d’assainissement, nouveaux pontons… Le  premier port de plaisance de Nouméa s’apprête à changer de visage et à augmenter ses capacités pour répondre à la pénurie de places en marina. 
Près de 250 usagers de la mer attendent une place à la marina de Port-Moselle. Une forte demande à laquelle souhaite répondre la Sodemo (Société d’économie mixte de la baie de la Moselle). Pour se faire, 7 des 9 pontons vont être rallongés. Au total, plus de 2,2 km d’extension devraient être livrés, d’ici la fin de l’année. « On est en train d’implanter les nouveaux pieux, qui vont permettre de rallonger les pontons existants pour gagner sur le plan d’eau et créer 150 places supplémentaires pour arriver à une capacité maximale de 700 places », détaille Philippe Darrason, le directeur général de la Sodemo.
Port Moselle
©Gaël Detcheverry

Un chantier à 1,2 milliard CFP 

Coût total des opérations : 1,2 milliard de francs, financés à 86 % par l’Agence française de développement et à 14 % par la Sodemo. Ce prolongement des pontons va grandement réduire la zone de manœuvre des bateaux, qui fera désormais 50 mètres de largeur. « On a rencontré le port autonome pour fixer certaines règles, précise Sebastien Fellmann, le directeur des ports de la Sodemo. On va rencontrer l’ensemble des professionnels pour trouver la meilleure solution, en concertation avec eux, et conserver au maximum le confort qu’on a aujourd’hui. »
 

Des usagers mécontents

Pas d’augmentation des tarifs pour les usagers, assure le gestionnaire du port. Comptez entre 20 000 et 190 000 francs par mois, la place, selon la taille des bateaux. Mais ces travaux de gros œuvre ont du mal à passer du côté des plaisanciers. Près de soixante-dix membres de l’association des usagers de port Moselle regrettent un manque d’information et de transparence. Selon Gilles Boureau, le président de l’association, les manoeuvres à l’entrée des bateaux vont poser problème. « On aura des pontons de 210 mètres donc ça va être assez compliqué. Ensuite, le fait de mettre des bateaux à l’entrée risque de réduire le passage pour accéder à sa place », observe le président pour lequel il faut « trouver la meilleure façon de sécuriser (les) bateaux ». 
 

Nouveau parking et assainissement 

Autres chantiers engagés : le réaménagement du parking avec 60 places supplémentaires et une amélioration de l’assainissement sur site. Une véritable remise à neuf du premier port d’entrée de Nouvelle Calédonie, qui accueille chaque année, 400 plaisanciers étrangers en escale et 150 familles résidant sur leur bateau. A terme, la société devrait également mettre en place une pompe à eaux noire et grises, sur la station d’épuration du port.

Le reportage d'Alix Madec et Gaël Detcheverry
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live