Poursuivre l’école, malgré le confinement

coronavirus
Scolarisation squat confinement
©Cédrick Wakahugnème

Continuité pédagogique et fracture numérique ne font pas bon ménage, en cette période de confinement. Depuis mercredi, les services du vice-rectorat arpentent les squats du Grand Nouméa pour recenser les besoins en connexion des élèves. Reportage à Tina. 

Dans la petite maison commune du squat de Tina, c’est l’effervescence. Les enfants se rassemblement en file indienne pour répondre aux questions des deux agents du vice-rectorat. On y recense leur niveau de scolarité, le lieu de scolarisation et un numéro de téléphone
Une identification nécessaire et indispensable pour accéder aux outils pédagogiques de Pronote, un logiciel de gestion de la scolarité des élèves en Nouvelle-Calédonie. 

Le reportage de Brigitte Whaap et Claude Lindor

Un soulagement pour les élèves

Jeanne Hmaloko est élève de 3ème au Collège de Port-de-Fer. Pour la jeune fille, cet accès à ces outils pédagogiques est plus que bénéfique. « Ça aide surtout pour les personnes qui n’ont pas pu avoir les feuilles, notamment pour les devoirs ».

Elsa Qala, élève de 6ème, est rassurée. « Quand on ne comprend pas un exercice, on peut demander aux professeurs d’habitude, alors que là, pas trop. Mais grâce à Pronote, ce sera plus facile. »

Grâce à Pronote, ce sera plus facile.

Elsa Qala, élève de 6ème

Scolarisation squat confinement
©Cédrick Wakahugnème

 

L’école à la maison 

Assurer la continuité pédagogique, c’est mettre à disposition une école hors les murs. Pronote est un outil riche, qui permet aux professeurs d’enseigner à distance en cette période de Covid-19. A l’intérieur, des cours, des exercices, des explications en autres, pour éviter le décrochage scolaire

A écouter, le reportage radio de Cédrick Wakahugnème 

Scolarisation squat confinement

 

Des forfaits gratuits

Grâce à un partenariat avec l’OPT, les enfants obtiendront un accès et une connexion directe aux ressources pédagogiques. En fonction des outils qu’ils ont en leur possession (ordinateur, tablette ou téléphone), l’Office des Postes et Télécommunication pourrait leur ouvrir des forfaits gratuits. 

« Parmi nos élèves fragilisés par cette situation, certains n’ont pas accès à ces données, relève Luc Launay, le délégué académique en charge du numérique, au sein du Vice-Rectorat. Nous avons établi des partenariats avec l’OPT, et nous allons rendre possible l’accès en totale gratuité, à ces ressources numériques, à un certain nombre de familles. » 

Nous allons rendre possible l’accès à ces données en totale gratuité.

Luc Launay, délégué académique en charge du numérique au vice-rectorat

Renouveler l’opération  

L’an dernier, une trentaine d’élèves du squat de Tina a bénéficié de ce logiciel et donc de l’accès à ses outils pédagogiques. Le vice-rectorat et l’OPT comptent ainsi développer le même procédé avec les enfants des six squats du Grand Nouméa.