Cyclone Donna : les habitants des îles témoignent

cyclones province des îles
Cyclone Donna Ouvéa 090517
©Sabine Weneguei
L'alerte 2 a été déclenchée en Nouvelle-Calédonie sur les îles d'Ouvéa, Lifou, Tiga et Maré. Les habitants apportent leurs témoignages face au passage de Donna. Des dégâts ont été occasionnés à Lifou, Tiga et Maré affronte des rafales à plus 40 noeuds. La prudence reste de mise cette nuit.

A Ouvéa

Il n’est jamais inutile de rappeler à la population la prudence en alerte 2. La règle du confinement doit être observée, d’autant que les secours ne sont pas autorisés à circuler. Comment fonctionnent d’ailleurs les dispensaires dans ce contexte particulier ? Réponse avec Alban, un infirmier d’Ouvéa.
 

cyclone Donna



A Lifou

Au passage du cyclone  Donna, beaucoup de dégâts ont été constatés sur Lifou.Toitures arrachées, cocotiers déracinés et accès routier bloqué.
Lifou subit les effets néfastes du phénomène. En alerte 2 depuis hier soir (lundi), les consignes de sécurité sont apparemment respectées par la population.
Ecoutez Fico Wamalo, habitant de la tribu d’Inagoj au sud de Lifou joint au téléphone de William Lecren.


ITW de William Lecren



Les rafales de vents sont de plus en plus intenses sur l’île de Lifou. Les effets du phénomène Donna se font ressentir.
Et les dégâts sont signalés un peu partout sur l’île.
Ecoutez le témoignage de Clara Molé, habitante de la tribu de Luecilla, joint au téléphone de William Lecren.


ITW de William Lecren

 

A Maré 

L’alerte n°2 a été déclenché à 17 heures sur l’île de Maré et en ce même moment, les rafales de vents de 40 nœuds et plus sont signalées aux quatre coins de l’île. Le maire, Pierre Ngaiohni appréhende l’arrivée du cyclone Donna qui a déjà fait de gros dégâts sur l’île voisine. Il était au micro de William Lecren.


ITW de William Lecren

A Tiga

L’île de Tiga, la plus petite des îles Loyauté est aussi dans la trajectoire du cyclone Donna. Rafales de vents et forte houle sont les effets néfastes du phénomène naturel.
Ecoutez le témoignage de Wallès Uregeï, un habitant de l’île de Tiga interrogé au téléphone par William Lecren.


ITW de William Lecren





Les Outre-mer en continu
Accéder au live