Ouvéa : ouverture lundi du centre médico-social entièrement rénové

santé ouvéa
Centre médico social ouvéa
©MN
Après deux ans de travaux, le CMS d'Ouvéa est plus grand et plus accueillant. Le bâtiment avait besoin d’une profonde rénovation après 25 ans de fonctionnement.

Situé au centre de l'île, le centre médico-social d'Ouvéa est le principal centre de soins avec deux dispensaires périphériques, dans le Nord et dans le Sud.
Exceptionnellement fermé jeudi, avec des urgences tout de même assurées, cette fermeture nécessaire a permis le déménagement du matériel médical. 


Un meilleur agencement

Les bâtiments orange et gris n’attendent plus que les patients. Après rénovation, le centre médical compte 12 chambres d’hospitalisation, ce sont deux lits en moins mais la structure est mieux agencée.

chambre du CMS
©MN

La salle des Urgences est désormais plus grande et la chambre de garde y est directement reliée. 
Les bureaux des médecins deviennent communicants et c’est une première sur les îles, les chambres des malades sont équipées de prise murale d’oxygène.

Biberonnerie
©MN
salle d'examen
©MN
couloir
©MN
Vue extérieure
©MN
vue extérieure 2
©MN


Un jardin avec des plantes médicinales
Au milieu du bâtiment principal, un jardin thérapeutique a été aménagé en extérieur comprenant quelques plantes médicinales.
Le bâtiment annexe a été agrandi, il compte aujourd’hui 3 nouveaux bureaux, dont un destiné aux consultations du kinésithérapeute.

CMS Ouvéa : jardin thérapeutique
Le jardin thérapeutique ©MN


Fini les algécos, ouverture dés lundi des nouveaux locaux

Pendant la durée des travaux, des algécos faisaient office de salle de soins et de consultation. Seuls 3 lits pouvaient accueillir les malades, les autres patients devaient être envoyés sur Nouméa.

algécos
©MN


Ce déménagement sera une bouffée d’oxygène pour les habitants de l’île.
Dès lundi, ils pourront enfin apprécier les nouveaux locaux de leur centre médo-social.
Le personnel médical sera ravi d’accueillir les patients, hormis le dentiste qui reprendra ses consultations un peu plus tard.