A Maré, l'installation d'un pasteur crée des tensions

faits divers maré
Vue satellite de Roh (ou Ro), dans le Nord de Maré.
Vue satellite de Roh (ou Ro), dans le Nord de Maré. ©Géorep NC
Des tensions entre des membres de la tribu de Roh et l'autorité coutumière de Guahma, à Maré, à propos de l’installation du pasteur. Les familles concernées déplorent que soient prises des décisions revenant à l’autorité religieuse. Des violences ont été commises.
Lundi en fin de journée, l’officier en charge des îles Loyauté était encore en pleine discussion pour tenter de ramener le calme. Des gendarmes mobiles ont même été dépêchés sur place. 
 

Depuis plusieurs jours

Selon nos informations, le désaccord date d’une semaine, déjà. A la tribu de Roh, des habitants n’acceptent pas que la grande chefferie décide du protocole d’installation du pasteur. Cette décision revient à l’Eglise, insistent les représentants de trois familles de la tribu. 
 

Invectives et jets de pierre

Samedi, c’était des confrontations verbales. Ce lundi, les tensions sont montées d’un cran, les maisons et les véhicules de ces familles ont été caillassés.