Des services renforcés pour les administrés sur la côte Est

pouébo
Mairie Pouébo
©NC la 1ère

Les communes s’organisent depuis le début du confinement pour aider les administrés. Distribution de produits pour les personnes dans le besoin, transports pour amener les habitants faire leurs achats au village. Les mairies de Pouébo et de Kouaoua ont renforcé leurs services aux populations.

Pouébo s’est organisé par étape. La mairie a d’abord fait de la communication dans les tribus. Adjoints et agents se sont déplacés de foyer en foyer pour expliquer les consignes du confinement. Des fiches avec les numéros de téléphone utiles ont été remises. Puis la phase de service à la population s’est enclenchée.  « Nous avons les agents du service animation qui tournent sur toute la commune en matinée. Les administrés leur font remonter leurs besoins, détaille Florentin Dédane, le maire de Pweevo. Nous avons distribué 96 poches de produits frais, auprès des personnes âgées et des familles nombreuses dont les parents ne travaillent pas. »

Un circuit de bus pour faire des courses

La mairie a également assuré la distribution des devoirs des scolaires. A Kouaoua, comme ailleurs, tout se décide en réunion de cellule de crise. Et les discussions se font par téléphone avec toutes les forces vives. Un service de transport a été mis en place pour les habitants des tribus, avec le respect des  gestes barrières. « Quand les gens doivent descendre de la vallée, il n'y a pas de cars. Donc on a mis en place un circuit de bus, pour que les gens des tribus puissent faire leurs courses. On s'est coordonné pour que les étals des magasins soient bien pleins quand il descendent », précise Alcide Ponga, le maire de Kawipa.

Les mineurs impliqués

Les mineurs présents à Kouaoua font partie de la cellule de crise. Leur implication leur permet de rassurer la population et les coutumiers en particuliers sur les protocoles sanitaires mis en place sur les sites miniers.

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Covid : organisation des communes