nouvelle calédonie
info locale

Electrification : le bouclage du Nord se poursuit

électricité hienghène
ENERCAL
Les responsables d’Enercal ont rencontré les bénéficiaires du programme « bouclage du Nord en électrification ».
Ce 14 septembre, ils étaient à la tribu de Ouaième à Hienghène. Une quinzaine de foyers de cette tribu sont raccordés au réseau de haute tension, depuis 2013.
De la lumière pour les habitants de Ouaième, après leur raccordement au réseau. Avant cela, les maisons étaient équipées de panneaux solaires. Et les familles dépendaient du soleil. 
« Avant c’était avec le solaire, le photovoltaïque. » confirme Joachim Bouanehotte, président du conseil des clans de la tribu. « C’est bien quand il y a du soleil tous les jours, mais normalement on ne peut pas avoir du soleil tous les jours. Quand  il y a eu trop de pluie, ben là… »
 
La quinzaine de foyers a été raccordée au réseau d’électrification haute tension en 2013. Et il reste encore des chantiers. 
« Depuis cette date là, il y a 220 foyers qui sont en cours de raccordement sur le réseau filaire » explique  Jean Michel Deveza, le directeur général d’Enercal. « Donc qui n’avaient soit, pas d’électricité, soit qui avaient des installations en kit solaire. Toutes les dernières opérations vont être finalisées d’ici la fin de l’année ou début 2017. »
Hienghène. Tribu de Ouaième.
Coutume entre les représentants de la tribu de Ouaième, les responsables d'Enercal et les représentants des collectivités et organismes ayant participé à l'opération. ©NC1ere/Marguerite Poigoune

 

A Hienghène, l’électrification n’est pas terminée. Reste encore des tribus éloignées, comme celles de la vallée. Cela représente un coût énorme. Et un partenariat avec le FER (fond d’électrification rurale) ou d’autres organismes est donc bien nécessaire.  
« On est à plus de 70 %. Il reste environ 30 % à électrifier. Vous avez toutes les tribus de la Chaîne qui ne sont pas électrifiées » explique  Joanès Bouanou, 2ème adjoint au maire de Hienghène. «  D’un accord commun avec toutes les autres communes, il a été décidé de favoriser l’électrification de tout Hienghène. Tendo, et ensuite Bas-Coulna, et ensuite Haut-Coulna et Ouayaguette pour terminer. » 
 
Le cout de l’opération de bouclage du Nord est de 1 milliard CFP.
 
Publicité