nouvelle calédonie
info locale

Hienghène : un atelier de vannerie pour faire vivre les savoir-faire anciens

traditions Hienghène
vannerie
©Marguerite Poigoune
La vannerie est au cœur d'une résidence qui se déroule cette semaine au centre culturel Goa ma Bwarhat à Hienghène. 

 
Passion, échange, partage et transmission...Telles sont les valeurs véhiculées pendant la résidence qui se déroule cette semaine au centre culturel Goa ma Bwarhat à Hienghène. L'occasion de valoriser un savoir-faire exceptionnel et de le faire perdurer.  La manifestation a attiré une vingtaine de tresseuses de la région, adeptes du travail des feuilles de pandanus et de cocotier.  
 

Je réalise une composition de fleurs que je mettrai plus tard dans les petits paniers...

- Valérie, apprentie tresseuse

 
vannerie
©Marguerite Poigoune


"On trouve tout dans la nature" 


Les tresseuses ont confectionné des fleurs à base de feuilles de pandanus séchées, qu’elles ont ensuite fixées sur des piques en bois puis enfoncées dans une mousse entièrement naturelle. Le tout a été placé dans un panier réalisé en feuilles de cocotier. Une activité dirigée par une intervenante issue de la Fédération des femmes de Pouébo, heureuse de prodiguer ses conseils. 
 

L'idée de cette résidence c'est d'apprendre à la population à ne dépendre que d'elle-même, a lieu de toujours penser à aller acheter. Il est possible de faire les choses avec ce qu'il y a autour de nous, notre environnement. On manipule les mousses d'aloès par exemple, alors que les femmes n'ont pas forcément l'habitude, mais je leur montre que c'est possible de les substituer aux mousses en plastique du magasin. Cette mousse d'aloès est stockable des années et en plus, elle est naturelle! On trouve tout dans la nature.

- Scolastique Boaguivi

 
La résidence, qui se divise en une partie vannerie, tressage d’objets de décoration et une partie confection de "nattes de bonjour", se clôture vendredi soir. 
 
Publicité