Les travaux de la transversale Kaala-Gomen/Hienghène se poursuivent

travaux publics hienghène
travaux transversale Kaala-Gomen/Hienghène
©Marguerite Poigoune
La transversale sur 90 km doit permettre le désenclavement de plusieurs tribus de la Chaîne. A Hienghène, les travaux sont en cours, financés en majeure partie par l'Etat, mais aussi par la province et la commune.

Depuis quelques mois, des travaux se déroulent du côté de Hienghène, sur la transversale entre la commune de la côte Est et Kaala-Gomen à l'Ouest. 55 km de ce chantier sont partagés entre la province Nord et la commune de Hienghène. Les travaux portent sur du terrassement, de l’assainissement, et du confortement de talus, avant le bitume. La nouvelle route changera la vie des habitants de la Chaîne.  

Talus coupés, route élargie, gestion des eaux de pluie

Sur la portion de route entre Kaavac et Tendo, il n’est pas rare de tomber sur des engins, et des ouvriers. Jusqu’à Kaavac, les travaux sont assurés par la commune de Hienghène et CT Terrassement.   
"On fait des traversées, on pose des buses et tout. On coupe les talus, on élargit la route, on fait des enrochements là où il faut en faire" explique ainsi Nicodème Tchovanili de cette entreprise privée.

La première tranche de la RM8 est terminée, reste la deuxième partie.  
"Sur la deuxième tranche, les travaux sont des fossés, par exemple, pour gérer les eaux de pluie. La gestion des eaux, ça représente un fort pourcentage dans le montant du marché. Il y a beaucoup de pluie, on a moins de schiste" explique Joël Tjibaou, chef des travaux de la commune de Hienghène. 

travaux transversale Kaala-Gomen/Hienghène
©Marguerite Poigoune

14 mois de travaux

Les travaux de la portion jusqu’à Kaavac doivent s’achever dans quelques semaines. Une autre entreprise privée engagée par la province Nord travaille actuellement sur 7 km, à partir de Tendo vers le haut. Puis viendra le bitume par une autre entreprise privée. En tout, ce sont 35 km de travaux, côté Hienghène, pour la province Nord.  
Les travaux qui ont débuté en avril, doivent durer 14 mois. Le chantier, une fois terminé, permettra le désenclavement des populations de la Chaîne. 
" Cette transversale va permettre d’améliorer le confort des usagers, des gens habitant en tribu, de développer le secteur touristique et par conséquence de développer le secteur économique" souligne Marc Reb, chargé de mission et coordinateur des opérations du contrat de développement, à la DAF (direction de l’aménagement foncier de la province Nord).

Des habitants impatients 

Pour les habitants de la vallée de Hienghène, c’est un ouf de soulagement de pouvoir enfin circuler sur une route en meilleur état. Il va falloir patienter quelques mois, mais ça vaut le coup. 
"Là, si on veut descendre au village, ça coûte cher le taxi, c’est à cause de la route" commente Marie-Hélène, habitante de Kaavac.
"Ça va nous changer beaucoup parce que depuis qu’on a la route avec les nids de poule, la poussière, et quand il pleut, on ne peut plus passer. Mais là, on est trop contents qu’il y ait la route" renchérit Neva, habitante de Tendo. 

travaux transversale Kaala-Gomen/Hienghène
©Marguerite Poigoune

Une enveloppe conséquente 

Le coût des travaux, sur 7 km à partir de Tendo vers le haut, s’élève à 600 millions de francs CFP dont 75% financés par l’Etat (sur contrat de développement), 15% par la province Nord et 10 % par la commune de Hienghène. 
Les travaux engagés par la mairie de Hienghène sur la RM8 de Waanyat à Kaavac, coûtent 220 millions CFP.  
Le coût total des travaux de Hienghène à Kaala-Gomen devraient avoisiner les 10 milliards CFP pour 90 km de route.