nouvelle calédonie
info locale

Le conducteur de l'accident de Houaïlou est le violeur présumé recherché par la justice

faits divers Houaïlou
Houaïlou carte georep
©Georep.nc
La justice le recherchait pour le viol présumé d’une jeune femme à Houaïlou, en 2017. Le voilà maintenant pourchassé pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger. Roberto Wema, 29 ans, conduisait la voiture impliquée dans l’accident mortel survenu ce dimanche matin.
La coïncidence est pour le moins surprenante. Deux jours après la diffusion de son avis de recherche, Roberto Wema fait de nouveau parler de lui.
Cet habitant de Houaïlou, soupçonné d’avoir agressé sexuellement une jeune femme en 2017, est l’auteur de l’accident mortel qui s’est produit ce dimanche au petit matin, dans la tribu de Boéareu, tribu dont il est originaire.
 

Un jeune de 27 ans mort dans l’accident

Le véhicule et ses cinq occupants auraient quitté brusquement la route en terre pour s’immobiliser vingt mètres en contrebas. Les pompiers ont été alertés de l’accident vers 5 h 45. 
On déplore une victime, un jeune homme de 27 ans, originaire de la tribu de Coula, resté coincé sous le véhicule.
Deux des trois autres passagers, membres de la famille de la victime, ont été blessés légèrement. 
Avis de recherche Roberto Wema
©DR
 

Roberto Wema en fuite

Quant à Roberto Wema, le conducteur, il est sorti indemne de l’accident et a pris la fuite avant l’arrivée des secours.
Le Parquet a ouvert une enquête en flagrance pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger.
Concernant les passagers, en tout état de cause, ils ne peuvent être poursuivis pour leur simple présence à bord du véhicule aux côtés de Roberto Wema. 
Seul le recel de criminel est passible de trois ans de prison. Mais pour cela, il faut prouver qu’ils ont apporté une aide au fugitif. 
Pour l’heure, les forces de l’ordre sont toujours à sa poursuite.
Publicité