nouvelle calédonie
info locale

Serpentine de Kouaoua: un homme en détention provisoire pour l'un des incendies

justice kouaoua
incendie serpentine kouaoua
©Martine Nollet
A Kouaoua, les feux dévastateurs se succèdent, sur la serpentine de la SLN, mais les enquêtes ne semblaient pas aboutir. Jusqu'à cette annonce du procureur de la République: un trentenaire a été interpellé et placé en détention provisoire pour l'incendie du 11 juin. Il comparaîtra ce mardi.  
Un homme de 31 ans, originaire de Kouaoua, a été interpellé dimanche matin à Nouméa, dans le cadre du feu survenu il y a deux week-ends de cela sur la serpentine de la SLN. C'est ce qu'annonce le procureur de la République dans un communiqué diffusé ce lundi après-midi.

«Seul»

«Mis en cause pour avoir provoqué l'incendie du 11 juin 2018 vers une heure du matin, il a reconnu les faits, expliquant avoir agi seul en alimentant à l'aide de branchages deux foyers distants de 300 mètres», décrit Alexis Bouroz. «Selon lui, son geste serait l'expression d'une forme de colère ressentie par une partie de la jeunesse de Kouaoua à l'égard de la société SLN, ne prenant pas suffisamment en compte leurs attentes.»
 

Dégradation par moyen dangereux

Connu pour des délits routiers, l'homme a été présenté cet après-midi au juge des libertés et de la détention. Dans la foulée, le trentenaire a été placé en détention provisoire. Il doit être jugé ce mardi en comparution immédiate. Devant répondre du chef de dégradation par moyen dangereux, il encourt une peine de dix ans d'emprisonnement.

Pas les autres fois

Le procureur précise qu'il est par contre mis hors de cause pour les autres incendies. Les enquêtes diligentées par la section de recherches de la gendarmerie, précise-t-il, «se poursuivent résolument afin d'en identifier les auteurs». Le vénérable convoyeur de Kouaoua a subi quatre épisodes d'incendie, depuis le début de l'année. Les deux derniers sont survenus à moins d'une semaine d'intervalle.
Publicité