nouvelle calédonie
info locale

Koumac: près de 15 000 visiteurs pour «la Foire à Tonton Rob»

agriculture koumac
Mosaïque Foire de Koumac 2018
©NC la 1ère
La presqu'île de Pandop, dans le Grand Nord, a vibré pendant trois jours sous les pas et les sabots des participants à la vingt-sixième Foire de Koumac. Une édition placée sous le signe de l'hommage, trois mois après la disparition de Robert Frouin. 
La vingt-sixième édition aura approché les 15 000 visiteurs, venus de toute la Calédonie. Elle s’est refermé dimanche soir sur un bilan plutôt positif des organisateurs, avec un public, des producteurs et des vendeurs fidélisés.
  

«Bien passé»

«On a eu un beau temps, un peu de vent anormal, mais dans l’ensemble, ça s’est bien passé», résume Serge Wahoo, le président du comité de foire. Ecoutez le reportage bilan de Cédrick Wakahugnème. On y entend aussi Muriel Ouassette, co-gérante d’une entreprise familiale spécialisée dans les manèges et Jacques Pocthier, spécialiste des engins agricoles.
 

Calendrier

Une édition qui a tenu ses promesses malgré le petit embouteillage au calendrier: trois foires en un mois et demi, à Bourail, Pouembout et Koumac ! «Je pense qu’il va falloir revoir les autres communes, et qu’on arrive à s’entendre pour essayer de distancer un peu les foires, parce c’est trop rapproché», estime d’ailleurs Serge Wahoo dans ce reportage télé, réalisé au dernier jour de l’événement par Gilbert Assawa et David Sigal. 
©nouvellecaledonie
 

Robert Frouin dans les esprits

Cette année, les bénévoles arboraient un t-shit éclatant à l’effigie du regretté Robert Frouin. Disparu en juin, l’ancien maire de Koumac a été un membre fondateur de la foire, mise en place avec le soutien du Service militaire adapté. 
Le récit de Gilbert Assawa. 
©nouvellecaledonie
 

La fête au cheval

C’est d’ailleurs par un vibrant hommage à «Tonton Rob» qu'a commencé samedi le week-end de foire. Une véritable fête du cheval, dans toute sa diversité: du poney au quarter horse, en passant par le hongre et le cheval de stock, une centaine d’équidés, civils ou militaires, foulent à cette occasion la presqu’île de Pandop.
Retrouvez le reportage, diffusé samedi soir, de Gilbert Assawa et David Sigal.
©nouvellecaledonie
 

Ferme géante

Une ferme géante qui régale les regards, avec ses impressionnants bovidés, ses volailles bichonnées et ses plantes soigneusement présentées. Retrouvez le reportage radio de Cédrick Wakahugnème, diffusé en début de foire. 
 

Portraits d'exposants

Les visiteurs les plus avertis ont choisi de faire leurs emplettes et leur tour de foire dès vendredi, plutôt dédié aux professionnels. Pêcheur de Poum, sculpteur de Païta ou charcutier de La Foa, ce public de premier jour a pu tranquillement échanger avec des exposants parés.
Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal.
©nouvellecaledonie

Ecoutez également les portraits d’exposants brossés par Cédrick Wakahugnème, dans cet autre reportage radio.
 

Le retour des miss

Cette édition 2018 a été marquée par le retour de l'élection de miss, la dernière datait de 2015. Le titre de Miss Foire de Koumac revient à Marina Obry, avec pour première et deuxième dauphines Kalinka Tuitoga et Ismelda Pennel.
 
Foire de Koumac 2018, poissons
©NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème


En bonus, cet aperçu du rodéo nocturne capté samedi soir…


… ainsi que des images de barrel race.


 

Publicité