nouvelle calédonie
info locale

Robert Frouin inhumé dans la commune qu’il aimait tant

disparition koumac
Enterrement de Robert Frouin, ex-maire de Koumac, 21 juin 2018
©NC la 1ère / Cédrick Wakahugnème
Décédé à l’âge de 85 ans, c’est bien accompagné que Robert Frouin, maire de Koumac durant près de vingt ans, a été conduit jusqu’à sa dernière demeure au cimetière du village.
Une messe a d’abord été dite en sa mémoire à l’église Sainte-Jeanne d’Arc. Puis l’ancien maire de Koumac, de 1989 à 2008, a été inhumé juste à côté, dans son caveau familial au sein du cimetière communal. Sous les yeux de sa femme Jeannine et en présence de presque 2000 personnes.

Compagnons de route

Beaucoup d’habitants de Koumac sont venus lui rendre ce dernier hommage. La mairie est même restée close une partie de la matinée pour permettre aux agents qui le souhaitaient d’y participer. Dans la foule, également, de nombreux compagnons de route. A l’image de France «Poupoune» Debien. «On a travaillé ensemble, en tout: en politique ou à la foire de Koumac. Vraiment, c’était un homme qui était proche de tout le monde», a-t-il répété avec émotion.

«Très indépendant d'esprit»

Parmi les représentants des institutions, le président de la province Nord. «Il a soutenu le développement minier», insiste Paul Néaoutyine à propos de Robert Frouin. Le haut-commissaire Thierry Lataste décrit quant à lui «un homme entièrement dévoué aux autres, très indépendant d’esprit, très respectueux de tous ses interlocuteurs, qu’ils soient d’accord avec lui ou qu’ils ne soient pas d’accord avec lui. C’est une personnalité qui devait être saluée par le représentant de l’Etat.» Etaient également présents les députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, le sénateur Gérard Poadja, le président du gouvernement Philippe Germain, les autorités coutumières...

Le reportage de Cédrick Wakahugnème.

A retrouver également au journal télévisé de 19h30.
Publicité