nouvelle calédonie
info locale

Des habitants de la tribu avaient volé les poteaux de l’OPT

faits divers ouégoa
Ouégoa google map
La tribu de Maghine-St Ferdinand à Ouégoa ©Google Maps
La gendarmerie a été saisie de cette affaire peu banale. 3 personnes ont reconnu avoir participé aux faits. Ils sont convoqués devant la justice en octobre prochain.
Une affaire de vol plutôt ubuesque dans la région de Ouegoa.
Ubuesque parce que des individus de la tribu de Manghine- St Ferdinand ont sectionné à la base 30 poteaux métalliques et 4 autres en bois, ce qui a privé les habitants de cette tribu de l’usage du téléphone.
Le responsable local de l'OPT s’est présenté à la brigade de gendarmerie de Ouégoa afin de déposer plainte au nom de l’Office pour des faits de vol avec destruction ou dégradation de poteaux téléphoniques.
Les faits se seraient commis entre le 1er Janvier 2016 et le 21 Mai 2016 sans plus de précisions. Le préjudice pour l'OPT est estimé à plus de 2 500 000 XPF.
Ces poteaux servaient à relier la cabine téléphonique de la tribu de Manghine jusqu’au réseau présent le long de la RPN 7.
 
Ubuesque enfin parce que les poteaux en question ont été retrouvés chez des plusieurs particuliers de cette même tribu.
Avec une nouvelle utilisation : la confection d’abris ou de poulaillers.
 
In fine, trois individus sont mis en cause. Entendus sur les faits, ils ont reconnu leur participation à ce délit.
Ils sont convoqués le 12 Octobre prochain devant la Section Détachée du Tribunal Correctionnel de KONE, pour répondre de leurs actes.
Publicité