Le plan sécheresse de VKP passé à la loupe

vkp voh
Mosaïque enquete sur le plan sécheresse, janvier 2020
©NC la 1ere et comité de gestion de l'eau
La province Nord lance un sondage sur les performances de son «plan sécheresse et pénurie d’eau» dans la zone de Voh-Koné-Pouembout. Clôturée le 27 janvier, l’enquête doit permettre d’évaluer l’impact sur les habitants. Des rencontres sur le terrain ont lieu cette semaine.
 
Malgré les pluies enregistrées fin décembre, le niveau des ressources en eau atteint un seuil critique. En province Nord, la sécheresse continue à sévir. Et le premier semestre 2020 risque encore d’être aride faute de précipitations. L’enquête lancée le 13 janvier doit permettre de relever les besoins des habitants. Mais surtout d’évaluer les performances du plan sécheresse et pénurie d’eau sur les communes de Voh, Koné et Pouembout.
 

Comment la sécheresse touche les gens

«Le premier objectif de ce sondage est de savoir dans quelle mesure les usagers de la zone VKP sont impactés par cette sécheresse», insiste Marion Bois, cheffe du service provincial de l’aménagement et de la gestion de l’eau. «Ensuite, lorsqu’on a recueilli ces éléments, l’idée est de jauger un peu la performance du dispositif plan sécheresse que la province Nord a lancé.» Celui-ci court sur la période 2019-2020. Son objectif est de préserver la ressource et de faire en sorte que les usages soient respectés. Au fil des fils des ans, le précieux liquide devient rare.
 
Questionnaire plan sécheresse VKP
©Province Nord
 

Petits gestes pratiques

A travers ce sondage, il s’agit de savoir si les consommateurs ont pu modifier leurs pratiques. «Je tiens à rappeler que la collectivité provinciale est là pour aider les citoyens, indique Marion Bois. Nous avons des solutions que l’on peut proposer. Par exemple, pour aider à chercher les fuites chez soi. Ce n’est pas si simple. Il y a des petits gestes très pratiques que l’on peut expliquer simplement. Mais également pour une meilleure gestion de sa consommation en eau.»
 

Être efficace

Mieux comprendre les besoins, pour être efficace, c’est la finalité de cette enquête. Ainsi, la priorité de la province est de communiquer d’avantage auprès des usagers. Pour donner son avis, un formulaire est accessible en cliquant ici. «Suite à ce sondage, il y a tout un travail qui sera réalisé, pendant six mois. Nous allons prendre en compte l’ensemble des réponses qui nous sont parvenues», assure la responsable de l’aménagement et de la gestion de l’eau. «Par la suite, nous allons proposer des pistes d’amélioration du dispositif plan sécheresse pour le rendre plus performant et plus efficace.» 
 
Sécheresse Province Nord VKP 1
©NC1ere

Un agent sur le terrain

L’enquête se fera également sur le terrain. Un agent de sensibilisation allait ce lundi à la rencontre des habitants autour du centre médical de Voh.  Ce mardi, et mercredi, la population de VKP pourra le retrouver au marché de Pouembout, puis de Koné.