A Touho, les pompiers se forment aux feux tactiques

pompiers poindimié
formation pompiers touho
©Marguerite Poigoune

La direction de la sécurité civile a organisé une formation à la tribu de Tiwaé à Touho, sur la côte Est. Objectif : apprendre à lutter contre les feux de forêt. Au total, près de 20 soldats du feu de différents centres de secours du territoire, ont participé à la formation.

C'est une action qui s’inscrit dans le partenariat entre la sécurité civile et les coutumiers. Il s’agit de faciliter l’accès en terre coutumière, en cas de besoin, et aussi rendre l’habitant acteur de sa sécurité.  A Poindimié, une vingtaine de pompiers de différents centres de secours de Calédonie, ont participé à une formation pour apprendre à mieux lutter contre les feux de forêt.

Les explications de l'adjudant Willy Oye, formateur. Il vient du centre de secours de Poindimié et répond à Marguerite Poigoune.

Interview de Willy Oye


Un exercice grandeur nature

formation pompiers touho 2
©Marguerite Poigoune

Lors de cette formation, l'un des exercices consistait à protéger une parcelle reboisée, dans le cadre de la reconquête de la biodiversité, dans la tribu de Tiwaé. Les directives et les consignes de sécurité étaient données par le capitaine Sandy Oedin, chef de corps du SIVM Sud, lui-même en formation. Les différents exercices se sont déroulés sous le regard du Capitaine Olivier Cyprien, conseiller technique feu de forêt à la sécurité civile. "Un feu tactique, il y a deux possibilités : soit du brûlage tactique, soit du contre-feu." explique celui qui est également le responsable pédagogique.

Le brûlage tactique est un feu utilisé en opération de lutte contre les feux de forêt, sur les flancs des feux. Objectif : pouvoir faire un alignement de la lisière du feu et pouvoir le rétrécir petit à petit. "Le contre-feu, on va le mettre plus dans l'axe de propagation de l'incendie. On va venir brûler une partie de la végétation, pour que lorsque le feu arrive sur zone, il n'ait plus de combustibles et s'arrête par lui-même" 

Les soldats du feu suivent avec intérêt cette formation, qui leur sera utile, lors de la saison des feux. "Cette formation est importante pour nous, pour les différentes phases des feux que l'on trouve sur terre; ça peut nous aider sur Poindimié" explique Abraham Goropoui, du centre de secours de Poindimié.

Le reportage en ambiance de Marguerite Poigoune.

Reportage à Touho

Une autre formation se déroulera la semaine prochaine, toujours à Touho.