Un homme tire un coup de feu dans l’enceinte d’une école de Poindimié

faits divers poindimié
Poindimié georep
©Georep.nc

Les faits se sont produits mercredi matin à l’école de Bayes. L’homme, qui poursuivait sa compagne, a tiré sur le mur de la cantine sans faire de blessé. L’établissement est fermé jusqu’à lundi. Le suspect, lui, est toujours en fuite. 

Un homme armé d’un fusil a pénétré dans l’enceinte de l’école de Bayes à Poindimié, mercredi 14 avril. Il poursuivait sa compagne et a tiré un coup de feu dans le mur de la cantine. Pas de blessés à déplorer, mais la mairie a décidé de fermer l’école jusqu’à lundi. 

Un tir dans le mur de la cantine

L’homme était en pleine dispute avec sa compagne. Selon nos informations, celle-ci est partie se réfugier derrière son grand-père, dans la petite école publique de Bayes. 
L’individu l’a suivie dans l’établissement et a tiré un coup de fusil dans le mur de la cantine. A ce moment-là, des élèves étaient en atelier à l’extérieur. Des élèves qui ont été immédiatement sécurisés par les enseignants, qui les ont fait se coucher à terre. 
Le tireur a ensuite frappé sa compagne avec la crosse de son fusil et menacé avec son arme le personnel qui tentait de s’interposer.
La malheureuse a fini par suivre son compagnon à l’extérieur de l’école alors que celui-ci continuait de lui asséner des coups. 


Les enfants traumatisés, l’école fermée

Une scène de violence qui a choqué les enfants. La province Nord a aussitôt envoyé un psychologue à l’école. La mairie, qui condamne ces actes, a pris la décision de fermer l’établissement depuis jeudi matin et jusqu’au lundi 19 avril. De son côté, le personnel ne veut pas reprendre le travail tant, qu’avec les élèves, ils ne se sentiront pas en sécurité. Une réunion s’est tenue jeudi matin entre le personnel de l’école, la mairie, la DEFIJ Nord et les coutumiers.
Les gendarmes eux, sont toujours à la recherche de l’individu qui a pris la fuite. La jeune femme quant à elle a été mise à l'abri en lieu sûr.