nouvelle calédonie
info locale

Quand Ponérihouen fait la promotion de ses artistes et de son patrimoine

patrimoine ponérihouen
Ponerihouen
©C.Wakahugneme NC1ère
Depuis lundi, la commune de Ponérihouen met en valeur ses artistes et son Patrimoine naturel. Elle organise sa 1ère édition de l’Espace « Êrêtëpu ». Plusieurs ateliers ont pris place en plein cœur du village. 
Derrière ses lunettes, Sophie, de la tribu de Monéo, se concentre entièrement sur le tressage de sa couronne de feuille de pandanus. Depuis lundi, cette mère de famille, fait partie de l’atelier de vannerie. Dans ce genre d’espace, la vannière attache une importance considérable à la transmission de son savoir-faire. « Aujourd’hui, il n’y a plus beaucoup de personne qui tresse », souligne la participante, « il faudrait désormais que les jeunes apprennent et que les mamans puissent transmettre. Il faut être motivé pour apprendre. Si on ne l’est pas, on est en contradiction avec notre culture », poursuit-elle.
Sophie, de la tribu de Monéo, se concentre entièrement sur le tressage de sa couronne de feuille de pandanus
Sophie se concentre sur le tressage de sa couronne. ©C.Wakahugneme NC1ère

Des ateliers en pleins cœur du village

Plusieurs chapiteaux ont été placés à différents endroits du village. La circulation a été déviée pour permettre aux automobilistes de découvrir la commune mais également d’apprécier le temps d’un arrêt, les différents ateliers. « L’idée est de faire participer tout le monde », confie Eugénie Poéda, la Présidente de la commission Art et Patrimoine, « Ponérihouen ne doit pas être seulement un village où l’on doit passer à toute vitesse. Il a aussi des trésors ». Paul Nanyakarawa est formateur à l’espace culturel Airi Jawé sur Poindimié. Il anime l’atelier musique et ne se lasse pas de découvrir avec stupéfaction le talon de jeunes artistes en herbes. « On a déjà travaillé pendant deux jours et il y a sûrement du potentiel chez ces jeunes », souligne le formateur en basse, « il faudrait un peu plus d’espace comme celui-ci pour que nos jeunes puissent s’exprimer pleinement ».

Promouvoir nos artistes et notre patrimoine naturel

L’Espace « ÊRÊTËPU », cette igname mangée en temps de disette, en langue de Païci, a pour ambition de mettre en valeur le talon des artistes de la commune et le patrimoine naturel. La Commission Art et Patrimoine du Comité Animation de Ponérihouen est à l’initiative de l’évènement. « On essaie de créer un dynamique », indique Eugénie Poéda, à la tête de l’organisation, « On souhaite que les gens se lancent. Nous espérons avoir des surprises à l’issue de cette 1ère édition ». Tressage de feuille de pandanus, musique, danses, cuisine, chorale et découverte d’instrument confectionner de manière traditionnelle, l’Espace « Êrêtëpu » laisse libre court à l’expression artistique. En matière de patrimoine, il permet également aux visiteurs de découvrir des sites emblématiques de la commune, à l’image des pétroglyphes de la Vallée de Tchamba.
 
 
Publicité