En visite à Pouembout, le haut-commissaire évoque une indemnité exceptionnelle après les intempéries

agriculture pouembout
Haussaire visite Pouembout 1
Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, en visite à la coopérative agricole de Pouembout, le vendredi 26 août. ©Brice Bachon / NC la 1ère
Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Patrice Faure a visité ce vendredi la commune de Pouembout. L’occasion d’annoncer que l'éventualité d’une indemnité exceptionnelle est étudiée au ministère des Outre-mer pour les agriculteurs, après les intempéries.

C’est la 32e commune dans laquelle le haut-commissaire se rend, dans le cadre de sa tournée du territoire. Il ne lui en reste plus qu’une seule : celle de Yaté. Patrice Faure s’est rendu ce vendredi 26 août, sur celle de Poindimié. Au programme ce vendredi, une réunion d’une heure trente au sein de la mairie avec les acteurs locaux. Objectif : présenter différents projets de la commune au travers d'une visite sur site.

Indemnité exceptionnelle étudiée

Élément phare de la découverte de la commune, la visite de la coopérative agricole de Pouembout. Une dizaine d’agriculteurs étaient présents. Au coeur des discussions, les pertes pharaoniques subies par les céréaliers et maraîchers après les intempéries du mois d’août.

Exemple, avec un producteur de carottes qui ne va pas pouvoir récolter. Il estime ses pertes à quasiment 90%. Le maïs va également être très touché cette année. Lorsque l’année dernière, on a produit sur la commune près de 4 000 tonnes de maïs, cette année, on ne devrait pas être au-dessus de 2 500.

L’occasion, pour Patrice Faure, d’annoncer qu’une indemnité exceptionnelle, est en train d’être étudiée au ministère des Outre-mer.

Visite haussaire Pouembout 2
L'estimation des pertes suite aux intempéries d'août 2022, à Pouembout. ©Brice Bachon / NC la 1ère

De son côté, la coopérative agricole de Pouembout va faire peau neuve et s’étendre, avec la création de deux nouveaux silos. Un financement réalisé à 60% par l’État, et 40% par la province Nord. Avec un coût total de 350 millions de francs CFP. De nouveaux équipements viendront aussi appuyer les agriculteurs et leur donner la possibilité de créer de nouvelles filières comme le soja. 

D’autres projets sur Pouembout

Une visite pendant laquelle les autres projets sur la commune ont été présentés. À l’image du chantier de la salle de veillée mortuaire, qui sera située à l’entrée du cimetière. Coût total du projet : 73 millions de francs CFP. Le chantier devrait être livré dans les huit prochains mois.

Visite haussaire Pouembout 3
Une salle de veillée mortuaire va être construite à l’entrée du cimetière de Pouembout. ©Brice Bachon / NC la 1ère

L’un des gros projets de la commune, c’est également une nouvelle salle omnisports, située au stade de Pouembout. Il vient d’ailleurs d’être équipé de vrais poteaux de rugby, à hauteur de 800 millions de francs CFP.

Cette salle de sport sera livrée dans le milieu de l’année 2023, pour un coût total de 600 millions de francs CFP.

Autre infrastructure visitée : la nouvelle école primaire de Pouembout, dont les toits sont équipés de panneaux solaires.