Pouembout déroule sa grande fête agricole

agriculture pouembout
Gros plan de bétail droughtmaster lycée Pouembout
Des bovins seront mis en vente en ouverture de la fête. ©NC la 1ère
L’ancien hippodrome de Pouembout attend des milliers de visiteurs ce samedi, entre 8 heures et 22 heures. Place à la fête agricole, ses quelque 80 exposants, ses produits de Brousse et son incontournable rodéo nocturne. Un rendez-vous important, dans cette commune tournée vers le travail de la terre, à l’exemple du lycée Michel-Rocard qui va y écouler ses productions.

Des jours qu’elles sont sur le pied de guerre, les équipes de la mairie et du Cofap, le Comité organisateur de la fête agricole de Pouembout. Ce samedi, six mille à sept mille personnes sont attendues sur le site de l’ancien hippodrome, ouvert au public de 8 heures à 22 heures, puisque la fermeture du site est retardée cette année.

Mini-miss et colis postal

L’événement s’est fait une place au calendrier des grands rendez-vous populaires. Sa huitième édition promet quelque 80 exposants et toutes sortes d’animations, notamment des concours : épluchage de pommes de terre (9h40 et 14h50), mangeurs de maïs (11h40), lancer de claquette (14h35) ou claquage de fouet (16h35). Nouveautés 2022, une élection de mini-miss et misters âgés de trois à huit ans (18 heures) ou, au niveau des jeux équestres, le "colis postal" : par équipe de trois, il s’agit de se relayer sur le parcours du stockman avec la même selle ! Et de 19 heures à 21 heures, place à l’inévitable rodéo nocturne, avec monte sur bœuf et sur cheval. 

David Sigal et Brice Bachon ont tendu le micro à Frédéric Bloc, président du comité organisateur :

©nouvellecaledonie

Le lycée au taquet

La journée s’ouvrira notamment par la vente de bétail élevé sur la commune, organisée par l’Upra bovine ainsi que le lycée agricole et général Michel-Rocard. La fête revêt une importance particulière, dans cette commune tournée vers l’agriculture, et en particulier pour l’établissement scolaire : c’est pour ses élèves et ses équipes l’occasion de vendre leurs productions. 
Voyez le reportage de David Sigal et Brice Bachon. On y croise Audrey Poadjaré, élève de première ;  Japhet Boumé, ouvrier agricole ; et Steven Bloom, responsable de l'exploitation au lycée.

©nouvellecaledonie

Autres opportunités de cette fête :

  • visiter le site SLN de Kopeto, à Népoui, départs à 8h45 et 12h45 (port de pantalons longs et chaussures fermées obligatoire) ;
  • déguster de la viande à partir de 9 heures avec l’interprofession ;
  • se renseigner sur le futur barrage de Pwëbuu, au stand tenu par la province Nord. 

Programme à feuilleter ici. Interdiction de stationner le long de la RM2, la route du lycée. Ni alcool ni armes. Entrée libre et gratuite.