nouvelle calédonie
info locale

A Pouembout, les éleveurs bovins ont deux rendez-vous en un

agriculture Pouembout
Pôle agricole du lycée Rocard de Pouembout, septembre 2019
Steven Blomme, responsable du pôle agricole au lycée Michel-Rocard. ©NC la 1ere
La fête agricole de Pouembout proposera samedi deux rendez-vous en un, pour les éleveurs bovins de Nouvelle-Calédonie. Une vente de taureaux de l'Upra et une mini-foire aux bestiaux, marché durant lequel les professionnels peuvent faire affaire en direct. 
L'agriculture de nouveau en vitrine, samedi, à Pouembout. La fête agricole organisée de 8h30 à 21 heures sur l'ancien hippodrome convoquera un marché de produits vivriers, des visites guidées d'exploitations, un rodéo nocturne, des animations pour les enfants... Et des ventes de bétail. L'une organisée par l'Upra bovine. L'autre, sous forme de mini-foire aux bestiaux qui permettra aux éleveurs de faire affaire entre eux. 
 
Tête de bétail, Pouembout, septembre 2019
Bovin de Karl Monvoisin. ©NC la 1ere
 

Ils participeront

Karl Monvoisin, installé à Pouembout, présentera à la vente de l'Upra deux taureaux brahmanes : Narcisse et Nadal ! Steven Blomme, responsable du pôle agricole au lycée Michel-Rocard, participera à la mini-foire aux bestiaux. En dehors des concours, le plus souvent basés sur un système d'enchères, le marché au vif promet des prix attractifs et du choix.
 

«Confronter vendeurs et acheteurs»

«Des éleveurs recherchent des animaux à l'embouche ou des génisses pour la reproduction. Sur la zone, des éleveurs ont des animaux à vendre. C'est l'occasion de les mettre sur le même lieu», résume Steven Blomme. «Confronter vendeurs et acheteurs.»

Explications de Gilbert Assawa et David Sigal :  
©nouvellecaledonie
Publicité