Alerte aux physalies à Nouméa et au Mont-Dore

animaux mont-dore
Après les requins à Dumbéa, nouvelle alerte aux physalies, aussi bien dans le Sud du Mont-Dore qu'à Nouméa. Semblables à des méduses, dotées de filaments bleus venimeux, elles ont été repérées à Plum vers la plage Carcassonne et les Piroguiers. Mais une recrudescence de physalies est aussi pointée à la Baie-des-Citrons, sur l'Anse-Vata et à la plage du Château Royal. D’où un appel à la vigilance et la prudence, comme à d'autres endroits de Calédonie ces derniers jours (ci-dessous une photo prise à l'Anse-Vata par Nicole Lobrecht). 
 
Physalie signalée à l'Anse-vata, janvier 2019
Physalie signalée à l'Anse-vata. ©Nicole Lobrecht
 

Venin très douloureux et dangereux

Les physalies portent un venin non seulement très douloureux mais dangereux pour l’être humain. Elles restent venimeuses même mortes, échouées ou en partie sèches. Il faut les signaler, éviter de se baigner là en leur présence, ne pas les toucher. Et en cas de contact, suivre les recommandations des services sanitaires, à retrouver ici.