nouvelle calédonie
info locale

Bourail : le requin tigre sera capturé et déplacé s’il est à nouveau observé

requins bourail
Bourail Faille.
©Google Maps
La province sud a réagi dans un communiqué ce mercredi 5 octobre après l’observation le week end dernier d’un requin tigre bagué. 
Le squale avait été repéré le 1er Octobre dernier sur le platier de la faille Shark, à l'extérieur de la réserve naturelle de Poé. Le requin-tigre de 2,5 m était en train de se nourrir de viscères de cerf.
Il s’agissait d’un des requins bagués et déplacés dans le cadre de la campagne de capture d'avril-mai.
Une fois les restes de cerf évacué, le requin a disparu.
 

Interdiction de jeter des déchets dans le lagon

La province « condamne fermement ce geste totalement irresponsable et rappelle qu’il est strictement interdit, sous peine de sanctions, de rejeter des déchets dans le lagon, de surcroit dans le contexte particulier de  Poé, marqué par une attaque mortelle le 9 avril dernier. »
 
La Mairie de Bourail a déposé une plainte contre X et a sollicité la province Sud pour la capture et le déplacement du requin s’il est à nouveau observé.
 

Une surveillance accrue

Depuis le début de la surveillance aérienne en avril, la présence de requins est épisodiquement observée à proximité de la faille au Shark, qui constitue un habitat naturel. Bien que ces observations soient normales et relativement éloignées des zones de baignade, la province Sud et la Mairie ont décidé de mettre en place un dispositif global de surveillance permanente terre, air, mer.
A compter du 8 octobre, et pour toute la durée des vacances scolaires, ce dispositif sera renforcé par des vols supplémentaires et une surveillance maritime accrue.
D’ici les prochaines grandes vacances, la commune, appuyée par la Province, installera deux tours de surveillance des zones de baignade, délimitées par un plan de balisage.
 

Appel à la population

Il est demandé à la population et aux différentes associations présentes sur site de signaler toute observation de stimuli alimentaire dans le lagon ou à terre, ainsi que toute observation de requins de grande taille, si possible avec photos et localisation précise (point GPS) du lieu d’observation auprès de la police municipale (N°44 24 17), des sapeurs-pompiers de Bourail (N °18), de la province Sud (N°20.50.40), ou de la ZCO (N° 79 5916 ).
Publicité